Métro Certains aliments contiennent des probiotiques, comme le yogourt.

Faut-il prendre des probiotiques, ces suppléments alimentaires faits de bactéries, pour être en santé? Manger sainement ne suffit-il pas? Métro présente ce qu’il faut savoir sur cette question.

Dans le merveilleux monde des produits santé, les probiotiques volent la vedette en ce moment. Tous les jours, de nouveaux articles vantent les vertus de ces «bonnes bactéries», capables de veiller au fonctionnement du système digestif comme de combattre le cancer du foie, paraît-il. Qu’est-ce qui se cache derrière cette industrie de 46 G$?

Les probiotiques, c’est quoi?
Il s’agit de bactéries qui vivent dans l’intestin et servent à digérer la nourriture, ainsi qu’à assurer le bon fonctionnement du système digestif.

Une saine alimentation en procure-t-elle assez?
Certains aliments, tels que le yogourt, le chou fermenté (comme la choucroute ou le kimchi) et les fromages crus, contiennent un taux élevé de probiotiques, mais selon certaines études, la majorité de ces bactéries ne peuvent pas survivre à l’acidité de l’estomac. Elles ne se rendent donc jamais jusqu’au petit et gros intestin. Selon la gastroentérologue Kathlynn Caguiat, qui travaille à Manhattan, prendre des probiotiques peut être une bonne idée si on est sujet à des problèmes digestifs tels que la constipation, la diarrhée ou les ballonnements. «Beaucoup d’études sont consacrées aux probiotiques. Certaines affirment qu’ils sont très bénéfiques, alors que d’autres disent que rien ne prouve leur efficacité. Mais rien de ce que j’ai pu lire sur le sujet ne laisse croire qu’ils puissent être néfastes. Je dis toujours à mes patients que, si prendre des probiotiques les aide, ils devraient continuer à le faire. Mais s’ils voient que ça ne les soulage pas, ils feraient mieux de ne pas gaspiller leur argent.»

Quels produits sont efficaces?
Les probiotiques en vente libre ne sont pas tous équivalents. Plutôt que de choisir le moins cher ou celui placé en évidence dans le présentoir, il faut s’informer. Tout comme les aliments qui contiennent naturellement des probiotiques, certains produits ne peuvent pas survivre aux acides gastriques. Il faut donc opter pour un comprimé dont l’enrobage est assez fort pour permettre au contenu d’atteindre les intestins.

Un peu de science…
On doit aussi s’assurer que les suppléments choisis contiennent les deux bactéries suivantes : Lactobacillus acidophilus et Bifidobacterium bifidum. La première favorise l’absorption des nutriments et la deuxième contribue à la digestion des produits laitiers, qui causent des problèmes à bien des gens.

En conclusion
L’engouement que suscitent les probiotiques semble avoir un certain fondement, surtout pour les personnes qui souffrent de diarrhée ou de constipation. Mais il faut faire preuve de discernement au moment de les acheter et s’assurer que les bonnes bactéries qu’on avale vivront assez longtemps pour nous faire profiter de leurs bienfaits!

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!