Métro Entendre son ventre émettre des gargouillis bruyants en pleine réunion, voilà qui embarrasse bien des gens.

Voici les réponses à des questions courantes qu’on n’ose pas toujours poser à son médecin…

Pas facile de passer la journée au travail alors qu’on a de la diarrhée ou des ballonnements… sans compter que cela peut nous mettre dans des situations embarrassantes! Métro a demandé à la gastro-entérologue new-yorkaise Kathlynn Caguiat quels sont les maux dont ses patients se plaignent le plus souvent.

Tout en soulignant qu’il vaut toujours mieux consulter un spécialiste pour obtenir un bilan de santé complet et recevoir des soins personnalisés, la Dre Caguiat propose quelques solutions qui, selon son expérience, soulagent la plupart des gens affligés par des problèmes gastro-intestinaux mineurs.

Gargouillements disgracieux
Entendre son ventre émettre des gargouillis bruyants alors qu’on est en pleine réunion, voilà qui embarrasse bien des gens, affirme la Dre Caguiat. La spécialiste explique qu’il suffit de modifier légèrement ses habitudes alimentaires pour calmer le jeu. «Manger du brocoli, des légumineuses, du chou-fleur ou du chou de Bruxelles peut entraîner des gaz, ce qui cause tout un remue-ménage dans les intestins», dit-elle.

Mais comme les aliments en question sont par ailleurs excellents pour la santé, il ne faut pas cesser d’en manger. «Je dis toujours à mes patients que s’ils n’ont pas l’habitude de manger beaucoup de fibres, ils devraient s’y mettre, mais à petites doses, très graduellement, pour laisser à leur corps le temps de s’y habituer.»

D’autres trucs pour aider à réduire les gargouillis : cesser de mâcher de la gomme, manger moins vite et éviter de boire avec une paille.

Ballonnements et constipation
Avoir le ventre gonflé par les gaz est inconfortable, voire même douloureux. Rien d’étonnant à ce que, encore une fois, l’alimentation soit la cause de ce problème. «Certaines personnes sont allergiques au fructose, le sucre qui se trouve naturellement dans les fruits, alors que d’autres sont intolérantes au lactose, présent dans les produits laitiers. Leur corps n’arrive pas à absorber et à digérer ce type d’aliments. C’est une des causes possibles des ballonnements», explique la gastro-entérologue.

Si la situation empire, qu’on est incapable de se libérer de ses gaz, qu’on est constipé pendant plusieurs jours ou qu’on se met à vomir, il faut consulter d’urgence un médecin, car il pourrait s’agir d’une occlusion intestinale.

Dans les cas moins graves, on peut tenter de savoir ce qui provoque les malaises en retirant de son assiette les aliments qu’on soupçonne d’être à la source du problème. En procédant par élimination, on arrive souvent à savoir quels aliments éviter. Et enfin, on peut consulter un gastro-entérologue pour subir des tests d’allergies.

Diarrhée
À l’opposé du spectre, certaines personnes ont souvent de la diarrhée. C’est fréquemment le cas des gens qui ont des intolérances alimentaires, lesquelles peuvent provoquer aussi bien de la constipation que son contraire. «L’intolérance au lactose est une des causes les plus fréquentes de ballonnements et de diarrhée. Or, bien des gens ne savent même pas qu’ils en souffrent!» observe la Dre Caguiat. Celle-ci suggère aux personnes atteintes de diarrhée récurrente de voir un gastro-entérologue pour subir certains tests, et aussi de cesser de consommer des produits laitiers pour voir si cela les soulage.

«Plusieurs personnes ne savent pas que le pain et le yogourt contiennent des produits laitiers et que, par conséquent, elles doivent éviter ces aliments aussi», précise la spécialiste. Pour donner une petite pause à ses intestins et raffermir ses selles, on peut adopter pendant quelque temps le régime riz, bananes, purée de pommes, thé et toasts. Puis, on réintroduit lentement d’autres types d’aliments dans son assiette.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!