Archives Métro

FREDERICTON – Des chercheurs affirment qu’un simple test sanguin pourrait un jour déterminer si l’exercice physique est le meilleur moyen pour une personne en particulier de perdre du poids.

Un professeur de kinésiologie à l’Université du Nouveau-Brunswick, Martin Sénéchal, a commencé à se pencher sur une hormone récemment découverte, qui est libérée par les muscles durant l’exercice.

Il affirme que l’irisine augmente le nombre de calories brûlées, mais il n’est pas clair si la quantité d’hormone libérée varie d’une personne à l’autre.

L’équipe de M. Sénéchal est à la recherche de 30 personnes âgées entre 19 et 35 ans et de plus de 60 ans qui ont un surplus de poids.

Leur sang sera testé à différents moments durant trois séances d’exercice.

Il croit que la vieille idée d’un plan qui convient à tous pour la perte de poids ne s’applique plus désormais.

M. Sénéchal affirme que l’exercice a toujours des bénéfices, mais il espère être en mesure d’identifier les gens qui ont besoin d’autres options pour perdre du poids.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!