Un vol de la compagnie Southwest Airlines entre Louisville et Baltimore a été évacué mercredi matin à cause d’un téléphone Samsung Galaxy Note 7 qui émettait de la fumée. Le propriétaire dit qu’il s’agissait du modèle de remplacement, certifié sécurité par le géant sud-coréen.

Début septembre, la compagnie Samsung a procédé au rappel de ses appareils Galaxy Note 7, car les batteries de ceux-ci présentaient des risques d’explosion et que certaines avaient déjà prises en feu. Il semble donc que le problème ne soit pas réglé puisque le propriétaire du cellulaire, Brian Green, a affirmé au site d’information The Verge qu’il avait obtenu son téléphone de remplacement le 21 septembre dernier.

À cause du rappel, les compagnies aériennes exigent que tous les Galaxy Note 7 demeurent fermés durant les vols. Contrairement à d’habitude, le mode avion n’est pas suffisant afin de réduire les risques d’incendie. Les appareils ne peuvent pas non plus être branchés.

M. Green dit avoir suivi toutes ces instructions, mais que son téléphone s’est mis a faire de la fumée grise verte dans ses poches. Il l’a donc jeté sur le sol.

Tous les passagers sont sortis de l’avion et personne n’a été blessé.

Samsung a pour sa part déclaré que sans l’appareil, la compagnie ne pouvait pas assurer qu’il s’agit bel et bien d’un nouveau Galaxy Note 7.

Aussi dans Techno :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!