Apple va acquérir l’application de reconnaissance musicale Shazam, ont indiqué les deux groupes dans des déclarations transmises séparément lundi à l’AFP, sans donner d’indication sur le prix d’acquisition.

Selon plusieurs sites spécialisés, dont TechCrunch, qui avait fait état d’un rapprochement imminent dès vendredi, le montant se situerait autour de 400 millions de dollars.

Cette opération est la confirmation des ambitions d’Apple dans l’offre musicale, un secteur de plus en plus concurrentiel et actuellement dominé par Spotify.

Pionnier sur le téléchargement musical avec iTunes, Apple a, en revanche, raté les premiers trains du streaming et n’a lancé son offre Apple Music qu’en juin 2015.

Son portefeuille d’abonnés atteint déjà 27 millions d’internautes (à fin juin), mais il se situe à bonne distance de Spotify, qui en revendique 60 millions. Le groupe suédois affirme même avoir 140 millions d’utilisateurs actifs dans 61 pays.

La concurrence s’est encore renforcée depuis deux ans avec l’arrivée de YouTube en novembre 2015 et d’Amazon, en octobre 2016, avec Amazon Music Unlimited.

Shazam a été fondée en 1999 et a d’abord utilisé les fonctions de messagerie des téléphones mobiles pour identifier des chansons.

Il a des relations d’affaires avec Apple depuis plusieurs années, ayant été une des premières applications musicales présentées par l’App Store d’Apple. Shazam affirme que son application a été téléchargée un milliard de fois.

Pour Apple, la firme à la pomme et Shazam « sont complémentaires ». « Nous avons des projets dans les cartons et nous sommes impatients de pouvoir nous unir à Shazam une fois approuvé l’accord d’aujourd’hui ».

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!