La promesse du fabricant OnePlus est simple : offrir des appareils dotés de caractéristiques haut de gamme, mais à une fraction du prix des téléphones phares vendus sur le marché. Le nouveau OnePlus 6 livre encore une fois la marchandise, à condition d’accepter quelques légers compromis.

Un design à la mode
Après plusieurs itérations mineures, le OnePlus 6 adopte cette année une nouvelle allure, fortement inspirée de l’iPhone X. Comme avec le téléphone d’Apple, il dispose d’un grand écran pratiquement sans rebords, et même d’une petite encoche dans le haut (2018 oblige). Ce n’est pas la seule caractéristique qui rappelle le téléphone à la pomme. Sa finition lustrée ressemble au verre à l’arrière de l’iPhone X et ses caméras à l’arrière sont désormais placées à la verticale, et non à l’horizontale.

Pour le reste, notons que le OnePlus 6 est doté d’un port USB C et d’un port audio. Son format, assez grand, est pratiquement le même qu’avec les OnePlus 5 et OnePlus 5T avant lui, mais son écran a considérablement grossi, à 6,28 pouces de diagonale, au format allongé de 19:9 (une autre caractéristique à la mode).

Cet écran OLED est d’ailleurs particulièrement joli, avec des couleurs vives et une bonne luminosité. Sa résolution n’est pas la plus grande sur le marché (2280 par 1080 pixels), mais elle est largement suffisante.

Notons finalement que le lecteur d’empreintes digitales est toujours à l’arrière. Parmi ses inconvénients, le OnePlus 6 résiste aux éclaboussures, mais il n’est pas imperméable, contrairement à certains concurrents.

Un téléphone puissant

La promesse de OnePlus d’un téléphone haut de gamme se réalise complètement lorsqu’on regarde ses caractéristiques techniques de plus près.

L’appareil est ainsi doté d’un puissant processeur Snapdragon 845 et de 6 ou 8 Go de mémoire vive. Il est offert avec 64, 128 ou 256 Go d’espace (et passer d’un modèle à l’autre ne nécessite pas de prendre une nouvelle hypothèque). On peut y insérer 2 cartes SIM, une carte microSD et sa recharge rapide Dash est, comme son nom l’indique, particulièrement rapide (vous devrez toutefois utiliser le chargeur de l’entreprise pour en profiter).

En pratique, attendez-vous à pouvoir jouer aux jeux les plus lourds pendant plusieurs années (j’ai par exemple obtenu un excellent pointage de 4544 au test 3DMark), et à profiter d’une image toujours fluide.

Son autonomie est aussi bonne, grâce à une pile de 3300 mAh. Celle-ci ne se distingue pas d’un côté ou de l’autre, mais vous n’aurez aucune difficulté à passer au travers d’une journée, et le OnePlus 6 tient particulièrement bien sa charge lorsqu’il est en veille.

Appareil photo : entre le milieu de gamme et le haut de gamme

Comme tous les ans, le seul véritable compromis du téléphone de OnePlus est par rapport à son l’appareil photo.

Entendons-nous : l’appareil est excellent, et vous pourrez réussir de jolis clichés. Le OnePlus 6 n’est toutefois pas dans le peloton de tête, occupé par le Pixel 2, le Samsung Galaxy S9 et l’iPhone X (on pourrait aussi ajouter les LG G7 ThinQ et Huawei P20 Pro si on souhaite agrandir un peu le peloton).

OnePlus utilise ici de bonnes composantes, avec un capteur de 16 mégapixels et un second de 20 mégapixels, une stabilisation optique et une bonne ouverture de F1.7.

Les portraits réalisés sont toutefois légèrement décevants, avec un manque de précision autour du découpage. L’angle identique de la seconde caméra est aussi une opportunité ratée pour OnePlus, puisque passer d’un capteur à l’autre ne permet pas de varier ses photos. Dommage.

Encore une fois, l’appareil photo prend d’excellents clichés, supérieurs à ceux des appareils de milieu de gamme offerts au même prix, mais on n’a pas ici la crème de la crème.

De bons ajouts logiciels

Coté logiciel, OnePlus offre une bonne version modifiée d’Android 8.1. OnePlus tend à ne pas remplacer inutilement les outils de Google, et à offrir quelques ajouts intéressants, un peu à la manière de Motorola.

Plusieurs paramètres permettent de personnaliser son expérience, comme le mode poche, qui empêche l’ouverture de l’appareil par accident lorsqu’il est dans notre veston, et la reconnaissance faciale, qui déverrouille le téléphone rapidement.

Cette reconnaissance est particulièrement rapide en plein jour (on a en fait l’impression que l’appareil n’est même pas protégé). Elle est plus lente à la noirceur, mais fonctionne tout de même assez bien.

Autre détail intéressant, OnePlus a promis que son appareil recevrait des mises à Jour Android pendant 2 ans, et des mises à jour de sécurité pendant 3 ans, comme le fait Google avec ses Pixel. L’entreprise n’est généralement pas la plus rapide à les publier, mais sa feuille de route est tout de même convenable.

Toujours un bon rapport qualité-prix

Le OnePlus 6 est un peu plus cher que ses prédécesseurs, mais son prix n’a pas augmenté autant que celui de ses concurrents.

À 699$ pour le modèle d’entrée de gamme avec 6 Go de RAM et 64 Go d’espace (ou 769$ pour 8 Go d’espace et 128 Go de RAM, ou 839$ pour 8 Go de RAM et 256 Go d’espace), il n’est en effet qu’une fraction du prix des appareils plus dispendieux. Son concurrent direct, le Pixel 2 XL, est par exemple vendu 1159$, soit 460$ de plus. C’est énorme, et l’écart se creuse encore plus dans les modèles avec plus d’espace.

Vous n’aurez pas le super appareil photo du Pixel 2 XL, et vous devrez patienter un peu plus pour les mises à jour logicielles, mais il s’agit là d’un compromis tout à fait raisonnable pour économiser près de 500$.

Comme avec les autres modèles avant lui, vous devrez toutefois acheter le OnePlus 6 en ligne, ce qui peut compliquer les choses pour les réparations. Un achat au fabricant directement vous permet d’avoir accès à des forfaits cellulaires mensuels abordables, mais vous ne pourrez pas profiter des rabais des opérateurs, ce qui est aussi à considérer.

Le OnePlus 6 est offert dès maintenant sur le site de OnePlus.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!