Les Égyptiens peuvent
recommencer à naviguer sur le web, puisque le gouvernement en rétablit
progressivement la disponibilité. Les réseaux sociaux sont de nouveau
accessibles.

Le gouvernement de Moubarak a rétabli
l’accès Internet après que l’importante manifestation, la «marche du
million» se soit déroulée mardi en ayant rassemblé des centaines de
milliers de manifestants. Ces derniers exigent le départ immédiat de
Moubarak et ont prononcé leurs revendications sociales. Les autorités se
sont donc montrées impuissantes à lutter contre la volonté
d’organisation des manifestants et les solutions de contournement
proposées à droite et à gauche sur le web pour soutenir les Égyptiens.

Pour tenter de freiner l’élan d’organisation des manifestants, le
gouvernement avait bloqué les réseaux sociaux comme Facebook YouTube ou
Twitter. En réaction, des solutions VPN et des proxys ont été proposés
sur le web pour contourner la censure. Or, cela avait poussé les
autorités à déconnecter le pays en entier d’Internet, dans le cadre
d’une stratégie plus agressive visant à paralyser les communications.

Google et Twitter se sont aussi associés pour proposer Speak-to-tweet
depuis la fin de semaine dernière, un service ne requérant pas de
connexion qui permet de laisser un message vocal qui sera
automatiquement écrit en texte et publié sur Twitter pour redonner la
parole aux Égyptiens.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!