Pour l’instant, Facebook
n’évoque qu’une désactivation temporaire dans son API de sa fonction de
partage des adresses postales et des numéros de mobile des usagers avec
les développeurs d’applications tierces, si l’usager lui a préalablement
accordé son aval.

Un vent de critique décriant le non-respect de la vie privée s’est levé à la suite de l’annonce de la nouveauté de Facebook.
D’ailleurs, Facebook s’était engagé, auprès du Canada, à exiger une
autorisation et à bien informer ses membres sur le type de données
requises par une application pour assurer son bon fonctionnement. Même
l’expert en sécurité informatique Sophos s’est mêlé de la partie.

L’éditeur avait précisé que même si un système de notifications et
d’autorisations a été développé par Facebook pour informer ses membres,
les risques d’un vol d’identité et d’hameçonnage sont bien présents. En
effet, ces dangers sont d’autant plus élevés si on considère la
profusion de renseignements personnels dévoilés sur le profil des
usagers qui pourront y être combinés.

Dans ce contexte, Facebook a annoncé la désactivation de sa
fonctionnalité pour une période indéterminée. Ceci donnera du temps à
Facebook pour améliorer son système de partage de données avec les
développeurs et d’ajouter beaucoup plus d’informations pour sensibiliser
ses usagers.

En effet, le réseau social souhaite que «les usagers accordent leurs
permissions aux développeurs en toute connaissance de cause, lorsqu’ils
leur permettent d’avoir accès à leur adresse postale et à leur numéro de
mobile». Facebook n’a pas fait marche arrière de façon définitive,
puisque le réseau a déjà annoncé la réactivation de son outil «d’ici les
prochaines semaines».

Par mesure de sécurité, les usagers peuvent retirer leur adresse postale et leur numéro de mobile de leur profil.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!