D’après Ryan Sarver, chef de
la plateforme Twitter, les développeurs devraient arrêter de construire
des clients Twitter pour faire en sorte que les usagers n’utilisent que
des applications officielles.

Pour renforcer son point de vue, Sarver
indique que «90% des usagers actifs utilisent une application
officielle sur une base mensuelle». Or, de telles statistiques ne sont
pas passées inaperçues et quelques firmes d’analyse, comme Sysomos,
présentent un tout autre profil d’utilisation des applications tierces
et officielles par les usagers dans l’environnement Twitter.

Sysomos a considéré 25 millions de tweets postés le 11 mars dans son
analyse. La firme affirme que même si les applications officielles sont
les plus populaires avec 58% d’utilisation, les applications tierces
satisfont néanmoins 42% d’usagers. Elles sont donc quatre fois plus
populaires que ce qu’insinuait Sarver.

Cette différence dans les statistiques pourrait notamment s’expliquer
par une différence dans la méthodologie utilisée: Sysomos n’a analysé
les tweets postés que lors d’une seule journée, alors que Twitter a fait
une analyse plus complète en considérant l’ensemble de ses usagers.

Parmi les applications tierces des plus populaires se retrouvent
Tweetdeck, UberSocial et Echofon. Le créateur de ces applications,
UberMedia, s’est vu suspendre deux applications par Twitter le mois
passé, rappelle Sysomos.

Les applications tierces de Twitter semblent donc bénéficier d’une
certaine popularité, d’après les statistiques de Sysomos. Ceci n’est pas
une réelle surprise sachant qu’elles offrent souvent plus de
fonctionnalités et un système de notifications ou d’intégration avec
d’autres réseaux sociaux plus efficaces que le site web Twitter.com, par
exemple.

Toutefois, l’utilisation des applications tierces par les usagers de
Twitter semble être en déclin. Alors que les chiffres datant de 2009
démontrent qu’elles étaient utilisées dans 55% des cas pour poster des
tweets, les chiffres de 2010 (42%) font état d’une baisse de 13% en un
an. Notez que les usagers peuvent utiliser plus qu’une applications pour
twitter, qu’elle soit officielle ou non. Ceci pourrait aussi avoir une
incidence sur les statistiques.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!