Dominique Cambron-Goulet/Métro Certains jeux sont très immersifs comme Time Machine de Minority Media.

Une trentaine de studios indépendants de jeux vidéo du Québec sont réunis samedi soir jusqu’à minuit à la Société des arts technologiques (SAT) pour donner le coup d’envoi de la troisième édition du festival Montréal joue.

C’est l‘occasion pour des petits studios de présenter leur jeu au grand public. «J’ai ici devant moi les deux premières personnes au monde à jouer à notre premier jeu Dead Years, indique à Métro Natalia Petkova du studio Zero Byte de Québec. C’est un grand moment pour nous.»

Foire jeu indie 3

Zero Byte n’est pas le seul à présenter son tout premier jeu à de vrais joueurs. C’est aussi le cas de Jonathan Ortega de Burrito Studio, designer du jeu de stratégie en tour par tour Highlands. «[Montréal joue], c’est le genre d’événements qu’il faut aux indépendants pour se faire voir et progresser, croit M. Ortega. On a besoin de ça, parce que nous n’avons pas un budget marketing de 2 M$ comme les gros studios.» Il est fébrile à l’idée de pouvoir montrer la version finale de son jeu à de vrais joueurs.

La foire permet ainsi de faire connaître au grand public d’autres entreprises du jeu vidéo du Québec qui sortent des grands studios bien connus, comme Ubisoft ou Electronic Arts. «On voulait un événement significatif pour lancer le festival, explique à Métro la bibliothécaire à la direction des bibliothèques de la Ville de Montréal et coordonnatrice de Montréal joue, Claude Ayerdi-Martin. Un des buts du festival est de mettre de l’avant les créateurs d’ici et la foire des jeux indie est un bonne façon de le faire.» On y retrouve des jeux de tous types (première personne, arcade, stratégie…) et pour toutes les plateformes (ordinateur, consoles, tablettes).

Certains jeux sont encore en développement et les créateurs sont aussi présents pour recueillir des commentaires des joueurs. «Ça nous permet de voir comment les gens réagissent au jeu, on prend beaucoup de notes», souligne Jonathan Ortega. Il a d’ailleurs lui-même testé les jeux des autres studios pour donner des commentaires.

L’accès à la foire est gratuit et l’événement dure jusqu’à minuit samedi soir. Il est toutefois réservé aux 18 ans et plus.

Le festival Montréal joue est organisé par les bibliothèques de la Ville de Montréal et se poursuit jusqu’au 8 mars prochain avec plusieurs événements ainsi que des activités dans les bibliothèques de quartier.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!