Les phablettes, ces téléphones dotés d’un écran supérieur à 5,5 pouces, ont représenté 12,8% des ventes de téléphones intelligents dans le monde au 4e trimestre 2014, un nouveau record selon l’institut GfK.

C’est en Asie que les consommateurs sont les plus accros à ce type de téléphones. Ils concentrent en effet là-bas quelque 17,5% des ventes contre 11,1% au Moyen-Orient. Leur part de marché est plus modeste en Europe avec seulement 6,4% des ventes correspondant à des appareils de 5,5 pouces et plus.

D’une manière générale, cette hausse des ventes s’accompagne d’une baisse des prix, toutefois plus sensible en Asie, d’où proviennent la majorité des phablettes du marché qu’ailleurs sur la planète.

Les avantages d’un smartphone et d’une tablette réunis
Pour Anrdt Polifke, directeur du marché mondial de la téléphonie chez GfK, les phablettes ne manquent pas d’atouts : « La grande taille d’écran est idéale pour la consommation de contenus en situation de mobilité. Les phablettes sont des appareils tout-en-un, à la croisée des chemins entre téléphones et tablette, mais à un prix avantageux comparé à l’achat de deux équipements distincts ».

De nombreuses autres études vont d’ailleurs dans ce sens, à l’image de Juniper Research qui prévoit que d’ici 2019, un smartphone sur cinq vendu dans le monde affichera un écran de 5,5 pouces ou plus.

Le terme « phablette » a été démocratisé en 2012 avec la sortie et le succès commercial du Samsung Galaxy Note II.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!