Sous leur forme actuelle, les tablettes traditionnelles ont de plus en plus de mal à concurrencer les phablettes et les hybrides 2-en-1, pratiques et productifs.

ABI Research prévoit qu’en 2016, pour la première fois, le parc déclinera: « Le parc international des tablettes s’élèvera à 373 millions d’unités à la fin 2015 », explique le directeur des recherches, Jeff Orr.

La firme explique cela par un recul de premiers achats. Les achats de tablettes sont donc essentiellement réalisés par ceux qui remplacent les appareils qu’ils possèdent.

Toutefois, exception faite des téléphones intelligents, les consommateurs choisissent de conserver leurs appareils numériques plus longtemps. Gartner prédit un recul de 1% du total des ventes en 2015 à 2,4 milliards d’appareils (des PC aux téléphones). « Le remplacement de tous les types d’appareils décroît », explique Ranjit Atwal, directeur des recherches chez Gartner. « Les utilisateurs augmentent la durée de vie de leurs appareils ou décident simplement de ne pas les remplacer ».

Gartner explique que selon une étude récente, 44% des propriétaires actuels de tablettes prévoient de remplacer cet appareil par autre chose. Il en va de même pour 54% des possesseurs de notebooks traditionnels.

« Le marché des tablettes subit une pression grandissante », explique Annette Zimmermann, directrice des recherches chez Gartner. « Les utilisateurs de tablettes dotées d’un de 7 à 8 pouces ont tendance à ne plus remplacer leurs appareils ».

Vers la convergence des appareils
Les données Global Web Index publiées au mois de septembre montrent que 50% des utilisateurs de tablettes partagent leurs appareils avec au moins une autre personne : la tablette est un peu devenue le nouveau PC.

ABI et Gartner s’accordent à dire que les ventes de téléphones intelligents, notamment dans la catégorie phablette, demeureront importantes et que cet appareil pourrait devenir l’objet de convergence par excellence. « Nous estimons que d’ici 2017, les ventes de mobile atteindront la barre des 2 milliards et que les téléphones intelligents représenteront 89% du marché », explique Zimmermann.

La hausse de la demande en téléphones est portée par les consommateurs de la région Asie-Pacifique où les appareils offrant la mobilité d’un téléphone et les capacités multimédia d’une tablette sont de plus en plus prisés.

En matière d’appareil mobile à la performance accrue, ABI estime que les PC 2-en-1 ultraportables trouveront un plus large public, en partie grâce à Windows 10 qui a corrigé les inconvénients de Windows 8.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!