Métro

Près de 4 Canadiens sur 10 s’informent principalement à l’aide de supports numériques, révèle un rapport du Reuters Institute réalisé en collaboration avec le Centre d’études sur les médias de l’Université Laval.

Cette étude indique que la plupart des Canadiens qui consomment de l’information, le font en utilisant des supports traditionnels (imprimé, radio, télévision) et des supports en ligne.

Pas moins de 81% des gens qui ont consulté les nouvelles dans la semaine précédent le sondage, l’ont fait sur des supports traditionnels, tandis que 75% l’ont fait en ligne. Les francophones sont au-dessus de la moyenne canadienne dans la consommation via imprimé, radio et télévision (87%).

En ce qui a trait à la source principale de consommation de l’information, 59% des Canadiens privilégient les supports traditionnels, alors que 38% jugent s’informer surtout en ligne. Chez les moins de 35 ans, cette proportion monte à 62%. Ces derniers utilisent à 33% les réseaux sociaux et les blogues comme source principale d’information et 25% lisent surtout la version numérique des médias traditionnels.

La tablette traîne de la patte
L’ordinateur reste encore le roi incontesté de la consommation de nouvelles, puisque 56% des répondants l’utilisent comme appareil principal pour cette activité. Le téléphone suit avec 27% et la tablette ferme la marche avec 13%.

Les applications des médias sont d’ailleurs peu utilisées, alors que 12% des Canadiens ont accédé à une application sur leur téléphone et 8% sur leur tablette. Les Canadiens sont aussi peu intéressés à payer pour ce contenu (76%).

Le Digital News Report en est à sa cinquième édition internationale. Pour la première fois, des données ont été recueillies au Canada, et ce auprès de 2011 personnes en février 2016.

Aussi dans Techno :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!