Si Sophie Grégoire Trudeau utilise ses vêtements pour faire la promotion de designers canadiens, Justin Trudeau, de son côté, utilise ses bas d’une façon diplomatique.

Le premier ministre canadien est bien connu (sur le web, du moins) pour agencer ses bas à son agenda, une façon pour lui de montrer ses couleurs.

Sauf que… Justin Trudeau viendrait-il de se faire ravir le titre de «roi des bas»? (Oui, il est parfois surnommé comme ça!)

Le premier ministre canadien est présentement en voyage en Irlande et son homologue irlandais, Leo Varadkar, lui a réservé toute une surprise. Il s’était procuré des bas aux couleurs du Canada et était très fier de les montrer à Justin Trudeau. La twittosphère s’est alors emballée et a voulu décerner le titre de «roi des bas» à Leo Varadkar.

Il en faudra cependant plus pour pouvoir dérober ce titre à Justin Trudeau.

En mai dernier, Justin Trudeau avait été photographié en train de montrer ses bas à la chancelière allemande Angela Merkel. Cette fois-ci, ils étaient aux couleurs de l’OTAN, lors du sommet de l’OTAN.

On se souviendra aussi de la fois où il a porté des bas avec des feuilles d’érable lors de son passage à Live With Kelly and Ryan à Niagara Falls, où il avait d’ailleurs reçu une paire de bas de la part des animateurs.

À la dernière parade de la fierté à Toronto, Justin Trudeau portait des bas multicolores où on pouvait lire «Eid Mubarak», signifiant la fin du Ramadan. Une pierre, deux coups. Ou dans ce cas, une paire de bas, deux coups.

Sans parler de ses bas Star Wars lors de sa rencontre avec Enda Kenny à Montréal. (C’était le 4 mai – May the forth –, lors de la journée dédiée à Star Wars!)

Et que dire de ses bas avec des têtes de mort à Davos, en Suisse?

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!