@sitaabellan

Métro s’est entretenu avec la mannequin et DJ espagnole Sita Abellán, de plus en plus renommée pour son style rebelle et éclectique.

Sita Abellán, qui a commencé sa carrière de DJ il y a quatre ans, connaît une certaine notoriété depuis qu’elle est apparue dans le clip Bitch Better Have My Money de Rihanna. Au début, ce n’était qu’un loisir, mais son talent lui a ouvert de nombreuses portes depuis, et pas uniquement en musique.

Dans la mi-vingtaine, Abellán est aussi mannequin et a participé à plusieurs projets d’envergure, comme le Heavy Pop Market à Milan, en Italie. Elle a aussi travaillé avec des marques telles qu’Adidas, Nike et Jeffrey Campbell.

Enfin, elle a maintes fois prouvé qu’elle maîtrisait l’art des médias sociaux, avec son compte Instagram où elle affiche ses cheveux et ses lèvres richement colorés et où elle met en valeur ses vêtements excentriques.

Métro l’a rencontrée.

À quel point votre vie a-t-elle changé depuis que vous avez participé à la vidéo de Rihanna?
Ce clip a été assez utile. J’avais travaillé en tant que mannequin auparavant, mais cette vidéo m’a donné de la visibilité et m’a permis de travailler et de voyager encore davantage.

«J’ai toujours fait ce que j’aimais, peu importe ce qu’en pensaient les autres.» – Sita Abellán

Qu’est-ce qui vous inspire pour la création du style éclectique que vous partagez sur Instagram?
Je suis influencée par plusieurs choses parce que je ne veux surtout pas m’inscrire dans un style en particulier. Je mélange simplement les genres. Cela dit, actuellement, je suis davantage inspirée par les années 1990. Personne ne me demande quelles marques je porte. Tous mes ensembles sont élaborés à partir de pièces que j’aime beaucoup.

Que pouvez-vous dire de vos vêtements?
J’aime beaucoup les pièces vintage, qui sont généralement plus rares. Je les aime aussi parce qu’elles sont uniques et spéciales. Je sais que je ne suis pas la seule à porter ce genre de vêtements, mais je trouve que ça donne à mon style une touche plus authentique et personnelle.

Quelle icône de mode vous inspire le plus?
Marilyn Manson. Son style est très audacieux. Je l’observe depuis plusieurs années et je pense qu’il est un des meilleurs.

Comment avoir l’air authentique quand tout le monde porte la même chose?
J’ai toujours fait ce que j’aimais, peu importe ce qu’en pensaient les autres. Et pas seulement sur Instagram. Quand j’étais petite, en Espagne, beaucoup de gens me demandaient pourquoi je m’habillais ainsi, mais ça ne m’a jamais influencée.

Qu’est-ce que le mannequinat vous a appris?
Ça m’a rendue plus forte. C’est difficile de travailler à un si jeune âge. Être loin de ma famille et voyager m’ont aidée à mieux me connaître et à évoluer. L’endroit le plus inspirant où je suis allée, c’est Tokyo. Je suis tombée amoureuse de la culture locale.

Quelle est votre opinion à propos du terme «influenceur»?
Je fais tout à ma manière. Je ne laisse pas les commentaires m’affecter. Et je n’associe pas ce que je fais à ce mot. Grâce à l’internet, j’ai rencontré des personnes fantastiques qui partagent mes goûts.

Aussi dans Tendances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!