Orly La collection #HalalPaint de Orly.

Saviez-vous que la compagnie Orly a une gamme de produits qui sont certifiés halal, afin d’accommoder ses clients musulmans?

Cet été, la collection a connu beaucoup de succès grâce à une collaboration spéciale avec la blogueuse Muslim Girl.

En effet, Orly a créé la collection #HalalPaint, soit une série de vernis à ongles halal, perméables à l’eau et à l’air. Cette dernière caractéristique est importante pour les musulmans puisque dans les rituels de la prière, ils doivent se nettoyer le visage et les bras et l’eau doit pouvoir toucher à toutes les surfaces visées. Un vernis à ongles imperméable ne permet pas de nettoyer les ongles, et c’est pourquoi certains musulmans s’empêchent de se les peindre.

La collection #HalalPaint, qui a été dévoilée au mois de juin et mise en vente au mois de juillet, est déjà en rupture de stock sur le site officiel de la blogueuse, mais on peut en trouver sur certains sites revendeurs sur le web. De plus, Orly propose d’autres bouteilles de vernis à ongles qui sont certifiées halal. La seule différence est qu’elles n’ont pas des noms thématiques (les bouteilles de la collection #HalalPaint avaient comme nom «What the Fatima», «Haram-Bae» ou même «Ig-Noor the Haters»).

Il ne faut pas penser que le vernis halal n’est réservé qu’aux musulmans! Porter un produit qui respire est meilleur pour la santé des ongles, surtout pour ceux et celles qui auraient les ongles secs, cassants et mous. Tous peuvent donc l’essayer et bénéficier de ses bienfaits.

D’autres compagnies proposent aussi des vernis à ongles qui sont certifiés halal, comme Maya ou Inglot.

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!