Getty Images/iStockphoto

Longue façon hipster ou bien taillée plus court, la barbe 
reste d’actualité cet automne. Ce n’est pas qu’une mode, 
si on observe tapis rouges et défilés. Conseils de pro 
pour l’entretenir comme il faut.

Éviter le shampoing
Un des pires ennemis de la barbe? 
«Le shampoing, répond Jérémy Vincent, alias Jay Le Barbier, copropriétaire 
du Barbershop KRWN. Il ne faut jamais mettre de shampoing à cheveux dans 
la barbe parce que c’est conçu pour décaper le sébum du cuir chevelu.» La peau du visage a besoin de produits moins asséchants, par exemple des savons formulés spécifiquement pour nettoyer les poils en douceur à utiliser sous la douche quelques fois par semaine tout au plus.

Miser sur l’huile
L’huile à barbe est le produit de l’heure, et pour cause: multifonctionnelle et polyvalente, elle dompte les poils rebelles, hydrate la peau et nourrit le poil, en plus de servir de lubrifiant au moment du rasage. «Certains mélanges d’huiles aident aussi à stimuler la pousse», continue le barbier, qui suggère d’en appliquer une fois par jour ou au besoin. Comment l’appliquer? «Il faut déposer cinq ou six gouttes dans les mains et bien la masser dans la barbe jusque sur la peau.» Ceux que l’effet huileux rebute peuvent aussi se tourner vers les baumes ou les crèmes pour la barbe.

Être patient
Arborer la barbe de nos rêves peut demander du temps. Si on part de zéro, Jérémy Vincent estime qu’il «ne faut pas y toucher pendant un ou deux mois», le temps qu’elle pousse, pour avoir une marge 
de manœuvre quand viendra le moment de lui donner forme. Côté accessoires, le barbier n’est pas aussi catégorique: rasoir à lame ou électrique, peigne ou brosse, 
on choisit en fonction de ses préférences. À noter que la bonne vieille pioche, «celle à une seule lame», est nécessaire pour le travail de précision et pour les contours.

 

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!