Rob Kim/Getty Images La marque Alice + Olivia évoque le roman L’enchanteresse de Florence de Salman Rushdie à travers sa collection automne-hiver 2017-2018, inspiration reprise par Erin Parsons pour le maquillage romantique qu’on a vu à la Semaine de mode de New York.

Pour les Fêtes cette année, on a envie de miser sur les lèvres. Mode d’emploi pour maquiller sa bouche – en l’habillant tantôt de teintes neutres ou rosées, tantôt de bordeaux, mais toujours dans un esprit romantique. Inspiration : un récit d’époque, en l’occurrence le roman de Salman Rushdie L’enchanteresse de Florence.

«Les femmes qui descendaient vers lui étaient plus belles que la beauté même, si belles qu’elles obligeaient à en redéfinir la notion et renvoyaient au rang des médiocres banalités ce que les hommes avaient jusque-là tenu pour l’incarnation de la magnificence.» Dans L’enchanteresse de Florence, Salman Rushdie dépeint le pouvoir d’une princesse orientale si belle que la plupart des hommes tombent à ses pieds. C’est là le point de départ de la collection automne-hiver de la griffe Alice + Olivia.

Côté mise en beauté, plutôt que de présenter des maquillages invraisemblables et uniformes, comme c’est souvent le cas sur les passerelles, la marque américaine a choisi de mettre en valeur ses mannequins, qui pourraient certainement rivaliser avec Qara Köz dans le roman. Comment? Avec des palettes de couleurs adaptées à chaque carnation. Et c’est très réussi, en plus d’être facilement adaptable à la vraie vie!

«On parle toujours des tendances, mais ça ne fonctionne pas toujours sur soi», rappelle l’artiste beauté international de Guerlain, Maxime Poulin. Pour bien choisir son rouge à lèvres, il faut notamment prendre en considération son niveau de saturation naturel, mais aussi les contrastes et la définition de son visage.

«Êtes-vous plus Angelina Jolie ou Jennifer Aniston?» illustre-t-il. Si, comme la première, on a le teint pâle et les cheveux foncés, ainsi que des traits bien marqués, tout porte à croire qu’un rouge contrastant paraîtra aller de soi sur ses lèvres. A contrario, les châtaines et les blondes légèrement hâlées auront tendance à bien porter les nuances beige rosé. Bon à savoir, n’est-ce pas? Bien sûr, on généralise ici, et il y aura toujours des exceptions pour confirmer la règle, mais c’est l’idée.

«La beauté est une question d’harmonie, de proportions et d’équilibre», continue Maxime Poulin. Selon lui, c’est en optant pour des produits qui nous conviennent qu’on se trouvera la plus belle, bien plus qu’en portant la saveur du moment.

La bonne technique

Qu’on porte une nuance pâle ou plus foncée, donc, il faut quand même connaître la technique pour avoir une bouche impeccable.

«Ma technique d’application parfaite implique de travailler en premier avec une base pour les lèvres qui vient lisser et empêcher le rouge de migrer, explique Maxime Poulin. C’est une étape essentielle.» Ensuite, si on a envie d’un style plus intense et d’une définition très précise, il est préférable de tracer le contour des lèvres au crayon. «On commence toujours par faire le cœur, le centre en haut et en bas, continue le pro. Après, on relie le coin externe au milieu, puis on remplit les lèvres.»

On peut ensuite prendre le bâton directement pour colorer la bouche uniformément en partant du centre. «Puis, on reprend le crayon et on travaille par petits traits pour faire des corrections au besoin, ou aller chercher du volume, par exemple. Pour la finition, on repasse avec le bâton.»

Il est aussi possible d’appliquer le rouge à lèvres au doigt pour déposer les pigments de manière plus instinctive, avec pour résultat un fini moins intense et saturé. «C’est une méthode super moderne», commente Maxime Poulin.

Dans la trousse

Base pour les lèvres, Guerlain, 44$

Stylo lèvres automatique Twist & Sharp (nuance Vino), Lise Watier, 23$

Rouge à lèvres Kiss Kiss Matte (nuance Wild Plum), Guerlain, 44$

Amuse-bouche (nuance Whip), Bite Beauty, 28$

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!