Les géants de la mode concourent aussi à Londres. Qui se soucie des médailles quand l’une des compétitions les plus féroces se déroulera sur le terrain du style?

Trouver l’équilibre entre le style et la performance est un dilemme auquel doivent parfois faire face les athlètes forcés de porter un une-pièce de lycra peu flatteur aux couleurs déterminées d’avance. Dieu merci, alors que les collaborations entre designers et marques grand public sont à la mode, de grands noms habilleront les athlètes en 2012, comme Giorgio Armani (Italie), Stella McCartney et Adidas (Grande-Bretagne), Cedella Marley (Jamaïque) et Ralph Lauren (États-Unis).

Voici notre analyse des tenues que porteront certains athlètes aux Jeux de Londres, qui commencent le 27 juillet.

  • Italie

Flair et passion sont les termes qui nous viennent à l’esprit quand nous pensons aux Italiens, et nous pouvons dire que EA7 Emporio Armani livre la marchandise. Giorgio Armani a créé une collection de 50 pièces en blanc et marine, les couleurs traditionnelles de la nation avant les années 1970. Et si les athlètes italiens manquent d’inspiration, ils n’ont qu’à relire les premiers mots de l’hymne de Mameli, leur hymne national, brodés à l’intérieur de leur veste.

  • Grande-Bretagne

«J’aime vraiment la collection, confie le gymnaste britannique Louis Smith. J’aime la manière dont l’Union Jack a été intégré. C’est aussi plus confortable que n’importe quelle tenue que j’aie pu porter en compétition.» Toute la pression de créer les vêtements de la nation hôte pesait sur les épaules de Stella McCartney et elle semble avoir gagné son pari, malgré les critiques faisant valoir que le design rappelle le logo de X Factor.

  • États-Unis

Ralph Lauren n’est pas étranger au monde du sport, ni à Londres d’ailleurs, puisqu’il crée les vêtements que portent les employés du tournoi de Wimbledon. Pour l’équipe américaine, il a voulu évoquer les années 1930 et 1940. Il ne fait pas de doute que cette collection remportera un grand succès commercial.

  • Jamaïque

Cedella Marley – oui, la fille de Bob – devait vraiment créer quelque chose de spécial, sans jamais oublier qu’Usain Bolt est un prétendant pour l’or. Marley s’est inspirée du sport, de la musique (notamment de la chanson Buffalo Soldier) et de la culture jamaïcaine. Elle a même fait un clin d’œil à son célèbre père en plaçant son visage sur certaines vestes. «Une petite partie de lui ira à Londres», a-t-elle mentionné lors du lancement.

  • Et le Canada?

Encore cette année, une équipe de design de la Compagnie de la Baie d’Hudson signe la collection olympique 2012, qui évoque les grands espaces et l’été canadien. On a misé sur certaines couleurs typiques, soit le rouge feuille d’érable et le blanc polaire accentués de vert forêt, de noir et de gris chiné. Des répliques des vêtements que porteront les athlètes canadiens à Londres sont disponibles chez La Baie.

Aussi dans Plus :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!