Métro Certains cosmétiques qui offrent parfois des possibilités insoupçonnées.

Même si ce n’est pas écrit «2 en 1» sur l’emballage, on gagne à redécouvrir certains cosmétiques qui offrent parfois des possibilités insoupçonnées… De quoi étonner! La preuve par trois.

1. Rouge à lèvres
Un peu déstabilisée par l’offre de rouges à lèvres cette saison? Il est vrai que le rose fluo mat, en vedette dans les présentoirs de plusieurs marques, a de quoi faire peur. L’idée de génie pour apprivoiser ces nuances? S’inspirer des beautistas technophiles, qui multiplient les tutoriels sur YouTube pour montrer comment appliquer une touche de rouge sur leurs pommettes pour un teint bonne mine instantané.

«Un rouge à lèvres trop riche ou très hydratant peut s’avérer collant sur les joues», avertit néanmoins David Vincent, artiste maquilleur international chez Lise Watier. Il vaut donc mieux opter pour un tube au fini satiné, conseille le pro des pinceaux. «Et attention aux poudres, continue-t-il. Si vous tenez absolument à appliquer une poudre compacte ou bronzante, faites-le dans un deuxième temps. Autrement, ça risque de plaquer.» Autre truc : appliquer la couleur du bout des doigts directement sur les lèvres pour un résultat subtil et tout en transparence.

DuoGlam_PerfectPink

Duo Glam Rouge infini (nuance Perfect Pink), Lise Watier, 27 $ en pharmacie et sur www.lisewatier.com

2. Ombre à paupières
Qui a décrété que les ombres à paupières ne peuvent maquiller que… les paupières? Les fards nacrés de couleur neutre (beige doré ou blanc perle, par exemple) font des merveilles pour mettre en lumière certains points de notre anatomie faciale, suggère David Vincent. «Si le produit a été formulé pour le contour de l’œil – la zone la plus délicate qui soit –, vous pouvez l’appliquer sans craintes sur d’autres parties du visage, comme l’arcade sourcilière, l’arête du nez ou même le décolleté», souligne-t-il.

Selon Amy Bailey du blogue BeautyFix, l’ombre à paupières peut également remplacer avantageusement le trait de crayon («à l’aide d’un pinceau biseauté mouillé») et le fard à joues (voilà le moyen de mettre à profit les nuances rosées et rouges de la palette). Elle recommande même de la transformer en brillant à lèvres grâce à un peu de vaseline et même en vernis à ongles! Pour y arriver, résume-t-elle, «il faut simplement mélanger un peu d’ombre à paupières en poudre libre à du vernis transparent».

Personnelle-OmbresPaupieres

Palette d’ombres à paupières Fantaisie, Personnelle, 9,49 $ en exclusivité chez Jean Coutu

3. Poudre bronzante
À l’inverse, le compact de poudre bronzante remplace avantageusement les ombres à paupières dorées et cuivrées. C’est aussi un excellent moyen de ne pas gaspiller une palette achetée à la hâte et qui se révèle un peu trop foncée pour son teint. Qui plus est, la poudre bronzante est parfaite pour illuminer le décolleté, voire créer l’illusion de jambes plus minces.

Comment? «D’abord, il est important d’avoir les jambes bien épilées, exfoliées et hydratées, puisque la poudre a tendance à faire ressortir les peaux mortes», avertit Pascale Grenier, maquilleuse chez local B. Question technique, il suffit de l’appliquer comme on le ferait pour le visage, continue-t-elle. «Avec le plus gros pinceau de votre trousse, vous appliquez la poudre bronzante dans les creux autour des mollets, de manière à créer l’illusion de muscles bien découpés, puis vous estompez bien.» Petite mise en garde : «Comme ce n’est pas un produit conçu pour le corps, il y a toujours un risque que ça tache vos vêtements», souligne la maquilleuse.

Poudre Bronzante local B
Poudre bronzante Golden Goddess, 21 $ chez local B et sur www.localb.ca/shop

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!