Quelques fragrances pour sentir bon ce printemps!

1. Wildbloom Vert
Banana Republic
60$/50 ml

Des fleurs et des fruits. Le parfumeur Ilia Ermenidis of Firmenich a choisi des effluves vifs et féminins pour exprimer la fougue de sa muse, une femme sûre d’elle-même et aventureuse. Petit dernier de la famille Wildbloom, Vert porte bien son nom : tout en fraîcheur, son sillage effervescent n’en est pas moins délicat.

Notes :
poire, feuilles de violette verte, pomme Pink Lady (tête), fleur de pêcher, gardénia, magnolia (cœur), bois de cocotier, teck, santal, musc (fond)

2. Aqua Allegoria
Lys Soleia Guerlain
62$/75 ml (dès le 15 avril)

La gamme Aqua Allegoria se veut une ode à la nature. Avec ce nouveau jus, c’est carrément un hommage à l’été qu’offre la maison Guerlain. Porter Lys Soleia, c’est un peu comme siroter une bonne limonade dans un jardin où domine le parfum entêtant des lys… C’est un petit jardin portatif qui fleurit dès maintenant, avant même le retour des beaux jours.

Notes :
bergamote, citron, feuille de palmier (tête), lys ylang-ylang, fruits (cœur), tubéreuse, vanille, musc (fond)

3. L.I.L.Y
Stella McCartney
90$/50 ml (dès le mois d’avril)

L.I.L.Y pour muguet, bien sûr, mais aussi en souvenir de la mère de la designer : «Mon père l’appelait L.I.L.Y, Linda I love you», confie-t-elle. Pendant olfactif d’un poème qu’aurait pu écrire Paul à propos d’une jeune fille qui devint femme, ce parfum nous fait voyager jusque dans un jardin anglais,
celui de Stella, il va sans dire.

Notes : Truffe du Périgord (tête), muguet (cœur), mousse de chêne (fond)

4. Fleur d’Osmanthus
Roger & Gallet
39,50$/100 ml

Pour célébrer ses 150 ans, la maison française propose rien de moins que du bonheur en flacon. Créée par la parfumeuse Nathalie Lorson à partir d’absolu d’osmanthus, fleur rare et odorante venue de l’empire du Milieu, cette fragrance légère est euphorisante comme la caresse tiède d’une brise printanière.

Notes : mandarine, zeste d’orange (tête), osmanthus, pamplemousse, néroli (cœur), fève tonka, benjoin (fond)

5. Acqua di Gioa Essenza
Giorgio Armani
77$/50 ml

Ce floral boisé est tout à la fois intense et rafraîchissant, une dualité qui s’exprime dans un sillage floral des plus féminins. Rien de moins qu’une «essence de joie», cette réinterprétation – intemporelle et plus concentrée – d’un classique signé Armani se veut une célébration de la femme et de la nature.

Notes : feuilles de menthe, zestes de Lemone Primo fiore, poivre rose (tête), absolu de jasmin (cœur), bois de cachemire, bois de cèdre, sucre roux (fond)

6. Ô de l’orangerie
Lancôme
54$/75 ml (dès le mois d’avril)

Plus de 40 ans après sa création, Ô se réinvente sous la caresse d’absolu de fleur d’oranger. Cette alliance contrastée de la fraîcheur des hespéridées et des fleurs romantiques est signée Anne Flipo et Dominique Ropion. «Nous rêvions d’une eau fraîche et raffinée qui célébrerait cette fleur mythique de la parfumerie en la laissant se dévoiler avec pudeur et majesté», révèle Dominique Ropion.

Notes :
essence de néroli, absolu de fleur d’oranger, zestes de bergamote et d’orange, pétales de jasmin, bois, benjoin

7. Marguerite anglaise royale
Yardley of London
18,99$/50 ml en édition limitée

Inspiré par la jeune duchesse de Cambridge, Kate Middleton, cette fragrance florale respire la fraîcheur. L’objectif des parfumeur : nous transporter dans une prairie tout en fleurs sous le soleil printanier. Le résultat de cet amalgame floral est doux, un brin vintage et très féminin, à l’image de sa muse.

Notes :
Jeunes feuilles vertes, pommes (tête), jacinthe, rose blanche (cœur), santal, musc (fond).  

8. BCBG MaxAzria
86$/100 ml

Dans son flacon on ne peut plus romantique surmonté d’une fleur spectaculaire, ce jus aux effluves fruités incarne l’essence même de la marque BCBG, du moins selon le designer Max Azria : raffinement et séduction. Une traduction olfactive qui ne manque pas de charme.

Notes :
Fraises, cerises, kir royal (tête), violette, jasmin, muguet, rose (cœur), musc, iris, bois de santal (fond).

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!