Le mardi 8 février sera jour de première pour Sonia Leclerc. À 17 h 30, la designer derrière la griffe Anomal Couture présentera son premier défilé dans le cadre de la 20e Semaine de mode de Montréal. Un événement que la jeune créatrice attendait depuis très longtemps et qui arrive à point nommé dans sa carrière.

Si le nom de Sonia Leclerc ne vous est pas in­connu, c’est sûrement parce vous l’avez déjà entendu à la télévision. La designer a été l’une des trois finalistes de la dernière saison de l’émission La collection. Mais sa participation à cette téléréalité n’a pas facilité sa présence sur la passerelle de la 20e Semaine de mode de Montréal, tient-elle à souligner. La créatrice a conçu sa ligne de vêtements prêt-à-porter couture bien avant son passage au petit écran, qu’on se le tiennepour dit! «La collection m’a apporté une belle expérience de vie et une belle expérience médiatique, mais ça ne m’a pas vraiment aidée à évoluer en tant que designer», concède la jeune femme, qui se décrit comme une personne intense et, parfois, un brin extrémiste.

C’est plutôt en fabriquant ses vêtements, ce qu’elle fait depuis l’adolescence, et en montant sa petite entreprise toute seule, que Sonia Leclerc a appris les rouages du métier. La diplômée de la promotion 2003 du Collège LaSalle en conception de costumes pour le théâtre et le cinéma a fait ses classes chez Buffalo Jeans avant de lancer Anomal Couture, en 2005. «C’est moi qui fais tout : le design, la production, la vente, la représentation et même la livraison en autobus! C’est pour cela que je développe une collection par année», explique-t-elle.

Les choses pourraient par contre changer pour la designer avec cette première participation à la Semaine de mode. Si elle arrive à trouver de nouvelles boutiques pour distribuer ses créations – elle est actuellement distribuée chez Maskarad -, Sonia Leclerc aimerait commencer à proposer plus d’une collection par année et à déléguer un peu de sa production. «J’aimerais qu’Anomal Couture prenne de l’expansion, quoi!» dit-elle.

Le défilé qu’elle présentera mardi, et sur lequel elle travaille jour et nuit depuis plus d’un mois et demi, la jeune maman l’a en tête depuis des années. Maintenant que ses moyens lui permettent de le réaliser, et qu’elle se sent prête, comme designer, à assumer ce genre de présentation, elle compte bien en mettre plein la vue aux spectateurs. «Le thème de la collection est Elle marche la nuit. Elle est inspirée par les films noirs des années 40, mais aussi par des films plus futuristes comme Blade Runner, souligne-t-elle. Elle donnera aux gens un bon aperçu de mon style éclectique, qui met en valeur des coupes modernes, un souci des coupes, une structure architecturale et mes deux couleurs fétiches, le noir et l’or. Ça va vraiment être une fierté de la présenter à la Semaine de mode!»

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!