Le bureau de Karl Lagerfeld

Lorsqu’il n’est pas dans son atelier avec sa brigade ou dans un studio en train de jouer au photographe, Karl Lagerfeld est dans son bureau pour dessiner. Métro a eu un accès exclusif à son repaire.

Le bureau de Karl

En plus de la mode et de la photographie, Karl Lagerfeld se passionne pour les meubles, qu’il collectionne depuis des années. Pour son bureau de la Rive gauche de Paris, il a choisi un mélange de mobilier du début et du milieu du siècle dernier, comme son bureau, qui a déjà appartenu au célèbre architecte français Michel Roux-Spitz. «Le bâtiment est des années 1850-1860, mais l’intérieur de mon bureau a été complété dans les années 1920 et c’est pourquoi j’ai pensé que le bureau de Roux-Spitz serait parfait», explique Lagerfeld. Cependant, le designer aimerait bien y passer plus de temps.

«Avec tous les livres qu’on achète, on devrait pouvoir acheter du temps pour les lire. Malheureusement, le temps ne s’achète pas. Ici, à Paris, on est pour les semaines de 35 heures. Moi, je serais pour les journées de 48 heures. Je prendrais toujours plus de temps. Dans un monde idéal, je vivrais ma vie sans avoir à regarder ma montre.»

Les outils

Karl Lagerfeld est devenu un as autodidacte du dessin sur iPad. «Ce n’est pas facile si tu ne sais pas dessiner à la base. Il faut trouver la bonne technique. Au final, j’ai découvert que c’était un peu comme la gravure ou l’eau-forte», explique-t-il. Mais le designer continue aussi de dessiner sur le bon vieux papier. Il a toujours un ensemble de crayons de couleur bien aiguisés sur son bureau.

Retour dans le temps

«Les chaises sont de José Emilio Terry vers la fin des années 1930, indique Lagerfeld. Le reste du mobilier est américain et a été conçu dans les années 1930 et 1940. Le collage avec les papillons derrière mon bureau a été réalisé par le comte Étienne de Beaumont dans les années 1920.»

Les jouets

Le bureau de Karl Lagerfeld est rempli de répliques miniatures du designer, comme cette boule de cristal enneigée qu’il a créé en partenariat avec Sephora.

Aussi dans Tendances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!