Les bijoux pour hommes n’ont jamais été aussi tendance, surtout les bracelets. Si ces accessoires étaient l’apa-nage des étudiants, des ados et de ceux qui ont représenté la contre-culture, comme les punks et les rockers, tout a changé à l’ère des métrosexuels sous l’influence d’un certain David Beckham.

Aujourd’hui, il est tout aussi possible de voir une enfilade de bracelets au poignet d’un banquier qu’à celui d’un étudiant bohème. «Les vedettes ont démocratisé la tendance et l’ont rendue acceptable», fait valoir Robert Tateossian, surnommé «le roi des boutons de manchettes», qui crée aussi des bracelets. Selon lui, la vague Live Strong a certainement contribué à populariser cette mode.

Cela dit, il semble que les détaillants soient lents à em-boî­ter le pas. «De nombreux acheteurs dans le monde con-tinuent de penser que les hommes ne portent pas de bracelets», constate-t-il. Malgré tout, ses ventes augmentent de 10 à 20 % chaque année.

Miansai
55 $US

Robert Tateossian
De 150 à 250 $US

Eddie Borgo
350 $US

Aussi dans Tendances :

blog comments powered by Disqus