Les fabricants de produits de beauté se tournent de plus en plus vers l’internet, les téléphones intelligents et la technologie en général pour stimuler leurs ventes.

Si la beauté est dans les yeux de celui qui regarde, elle est aussi, de nos jours, dans la mire des fans de la technologie. Et le mode de vie 2.0, avec ses téléphones intelligents et son wi-fi quasi omniprésent, est une plateforme formidable pour l’industrie de la beauté, qui commence à en entrevoir tout le potentiel.

D’après une étude intitulée Beauty on YouTube 2015, réalisée par la firme de marketing en ligne Pixability, le marché des vidéos web consacrées à la beauté a augmenté de moitié ces deux dernières années. En outre, le contenu mis en ligne directement par les grandes compagnies de cosmétiques a crû de 78% entre janvier 2014 et avril 2015, une évolution de 35% plus rapide que celle du contenu «beauté» en général.

«Voir comment utiliser un produit, en constater les effets, c’est très intéressant pour les consommateurs, explique le professeur Geoffrey Jones, de la Harvard Business School, auteur du livre Beauty Imagined: A History of the Global Beauty Industry (titre qu’on pourrait traduire par «La beauté imaginée: une histoire de l’industrie de la beauté dans le monde»). De plus, partager des informations à ce sujet ou regarder des gens qui effectuent des rituels de beauté donne le sentiment de faire partie de la même communauté.»

Le fait qu’on puisse désormais acheter des produits simplement en cliquant sur un bouton de son téléphone intelligent a aussi incité l’industrie de la beauté à se réinventer.

«Les consommateurs de 2015 ont bien plus de pouvoir que leurs prédécesseurs. Auparavant, les joueurs majeurs de l’industrie dictaient les idéaux de beauté et ne laissaient filtrer que les informations qui les arrangeaient. Mais aujourd’hui, l’information circule librement, et les gens en savent beaucoup sur ce qu’ils achètent», précise le professeur Jones.

Cliquez et achetez
De fait, l’internet offre à ses utilisateurs une quantité phénoménale d’information sur la santé et la beauté. Selon Google, au Royaume-Uni seulement, on a fait deux milliards de recherches sur les soins personnels ou la beauté l’an dernier, ce qui représente 2000 clics par minute ou 32 par seconde. Et 500 millions de ces recherches ont été faites sur YouTube. Les compagnies de cosmétiques ont donc tout intérêt à tenter d’analyser le comportement typique du consommateur en ligne, d’autant plus que selon certaines prévisions, pas moins de 87% des gens achèteront des biens sur le web d’ici 2020.

Des tutoriels pour tous les goûts
Un autre facteur qui explique la progression fulgurante du contenu beauté sur le web est la quantité de blogueurs et de vidéoblogueurs qui alimentent Twitter, Pinterest, YouTube, Vine et Instagram. Ils créent des milliers de commentaires et de tutoriels sur différents produits. Le public est en confiance et n’hésite pas à acheter la crème ou l’eye-liner qu’il a vu tester à l’écran. C’est donc un phénomène à la fois commercial et social.

«Souvent, les gens qui s’apprêtent à acheter un produit de beauté souhaitent obtenir un supplément d’information à son sujet. L’avantage de l’information offerte en ligne, c’est qu’elle est gratuite», souligne Rachel Anise, professeure de communication en Californie, qui tient un blogue hébergé sur YouTube qu’elle signe du pseudonyme Beauty Professor.

Enfin, selon une étude réalisée en 2014, 66% des gens qui achètent des produits de beauté ont été influencés par des publicités diffusées sur YouTube avant d’effectuer leurs emplettes.

Des bidules technos pour bichonner votre peau

JeNu Ultrasonic InfuserJeNu Ultrasonic Infuser
Cette petite baguette maximise l’absorption des produits de beauté grâce aux ultrasons qu’elle émet pendant que les microsphères qui la recouvrent massent votre peau.
jenu.com/infuser

WayWay
Ce gadget miraculeux analyse l’environnement dans lequel vous vous trouvez, diagnostique l’état de votre peau en trois secondes et vous fournit ensuite, sur votre appareil intelligent, des conseils adaptés à votre épiderme.
helloway.co

LunaLuna Foreo
Grâce à une technologie appelée T-Sonic, cette brosse faciale compacte nettoie tous les types de peau. Avec ses 8000 pulsations par minute, elle débarrasse l’épiderme de ses cellules mortes tout en vidant les pores de 99,5% de la saleté et de l’huile qui les bouchent, ainsi que de 98,5% des résidus de maquillage qui s’y sont accumulés.
sephora.com

Aussi dans Tendances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!