Il se cache souvent derrière la vitrine des petites boutiques de Paris, d’intrigantes histoires. C’est justement ce que le photographe allemand Sebastian Erras, installé dans la capitale française depuis cinq ans, a décidé de raconter. Avec sa série de photos Paris Re-Tale, en association avec PixartPrinting, il rend hommage aux devantures des magasins indépendants qu’on découvre au détour d’une rue dans la Ville Lumière.

Fish La Boissonnerie: comme un poisson dans l’eau
Une magnifique façade de mosaïque mettant de l’avant des coquillages et des poissons vous invite à entrer dans le restaurant Fish La Boissonnerie. L’endroit était auparavant une poissonnerie, mais les propriétaires, Drew Harré et Juan Sanchez, ont pris l’initiative de changer le «p» pour un «b».
vacances_1-fish-la-boissonnerie_c100

ETS Aurouze: le royaume de Ratatouille
Si les rats vous hérissent les poils, mieux vaut ne pas franchir la porte des Entreprises Aurouze. Le spécialiste des pesticides et des trappes à souris a épinglé des cadavres de rongeurs (en peluche) sur ses murs et accroché des rats coincés dans des pièges dans sa vitrine. L’entreprise de dératisation et de désinsectisation est devenue populaire après la sortie du film d’animation Ratatouille.vacances_2-ets-aurouze_c100

Les Degrés de Notre-Dame: la maison des plaisirs
Artistes en devenir, voici l’hôtel idéal où trouver l’inspiration. Situé à deux pas de la Seine et de la cathédrale Notre-Dame, ce bâtiment du 17e siècle aux fresques remarquables était à l’origine un bordel. Avijid Gosh a reconverti le hall de l’hôtel en un lieu d’exposition et un atelier. On y trouve aussi des souvenirs faits à la main.vacances_3-degres-de-notre-dame_c100

Cine-Images: le nirvana des cinéphiles
«La chose la plus excitante, dans le fait de travailler ici, c’est qu’on a constamment l’impression de vendre du rêve aux gens», lance Alexandre Boyer, propriétaire de la plus ancienne galerie dédiée aux affiches et aux photos de l’histoire du cinéma en Europe. La galerie à la façade bourgogne date du début du 19e siècle, époque où elle a ouvert.vacances_3-cine-image_c100

La pharmacie: nourrir son corps et son esprit
Ce bleu si spécial qu’on voit sur la devanture de la Pharmacie était réservé aux apothicaires au tournant du siècle dernier. À l’intérieur, entre les belles étagères en bois présentant de vieux pots de médecine céramique, on trouve des bouteilles de vin, des calices et des théières. C’est dans ce décor qu’on déguste les plats de cuisine française traditionnelle concoctés par le chef Christophe Duparay.
vacances_5-la-pharmacie-paris_c100

Aussi dans Vacances :

blog comments powered by Disqus