Métro Dix accidents mortels sont survenus en 2016.

Les données statistiques sur la sécurité aérienne pour l’année 2016 laissent entrevoir une légère amélioration à l’échelle mondiale.

Selon l’International Air Transport Association (IATA), le taux d’accidents (mesure du nombre d’accidents par million de vols) s’est légèrement amélioré depuis 2015, passant de 1,79 à 1,61. En ce qui concerne le taux d’accidents mortels, 10 dix accidents de ce type sont survenus en 2016, causant au total la mort de 268 personnes. C’est plus qu’en 2015 (136 morts), mais moins que la moyenne sur cinq ans.

De 2011 à 2015, 13,4 accidents mortels se sont produits, causant 371 morts par an.

Même si l’IATA calcule les chiffres de la sécurité aérienne chaque année, les analystes soulignent qu’il est important d’observer les tendances à long terme, soit sur des périodes de 5 ou 10 ans.

«L’an dernier, 3,8 milliards de voyageurs ont voyagé sans encombre sur 40,4 millions de vols. Les nombres d’accidents, d’accidents mortels et de décès ont tous baissé par rapport à la moyenne sur cinq ans, ce qui indique que le transport aérien est de plus en plus sûr», a déclaré le PDG de l’IATA, Alexandre de Juniac.

«En dépit du recul de plusieurs paramètres clés par rapport à la performance exceptionnelle de 2015, l’avion demeure le moyen de transport le plus sûr pour les longues distances. Et la sécurité reste la priorité de tous les acteurs concernés.»

Le taux d’accidents majeurs était de 0,39 en 2016, ce qui équivaut à un accident majeur tous les 2,56 millions de vols.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!