La compagnie aérienne Delta laissera ses employés offrir près de 10 000 $ US en indemnités aux clients qui acceptent de donner leur siège en cas de vols surréservés.

La décision survient après la diffusion d’une vidéo montrant un passager de United expulsé de force d’un avion dont les sièges étaient surréservés. La vidéo avait soulevé un véritable tollé.

Dans une note interne obtenue vendredi par l’Associated Press, Delta affirme que les agents aux portes d’embarquement pourront offrir jusqu’à 2000 $ US, contrairement à un maximum de 800 $ US actuellement.

Les superviseurs pourront quant à eux octroyer des montants allant jusqu’à 9 950 $ US, plutôt que 1 350 $ US à l’heure actuelle.

United revoit aussi sa politique et partagera les résultats de la révision d’ici le 30 avril, a indiqué un porte-parole.

La compagnie n’a pas voulu dévoiler la compensation maximale qu’elle offre actuellement.

D’autres entreprises ont aussi dit revoir leur réglementation. Par exemple, American Airlines a affirmé que les passagers qui seront déjà dans l’avion n’auront plus à laisser leur siège pour quelqu’un d’autre.

Lorsqu’il n’y a pas assez de sièges pour les clients ayant payé pour un vol, les compagnies aériennes demandent généralement aux passagers de laisser leur siège en échange d’argent ou de rabais sur de futurs vols.

Parmi les compagnies aériennes américaines, Delta est l’entreprise qui, l’an dernier, a eu le plus de passagers qui ont accepté de laisser leur siège, en partie parce qu’elle offrait plus que les autres.

La pratique des vols surréservés est grandement critiquée, depuis qu’un homme de 69 ans a été violemment traîné hors d’un avion de United le week-end dernier.

Le passager et trois autres clients ont dû quitter l’avion pour laisser leur place à quatre employés de la compagnie aérienne qui demandaient des sièges afin de pouvoir être en poste, le lendemain, à Louisville, au Kentucky.

L’affaire est devenue un cauchemar pour l’ensemble de l’industrie, menant à des pressions de la part de politiciens et de groupes de consommateurs pour interdire la pratique à l’avenir.

Si Delta avait payé 9 950 $ US à chaque client qui a laissé son siège l’an dernier, cette somme s’élèverait à 12 millions $ US. Delta a engrangé un profit d’environ 4,4 milliards $ US en 2016.

Aussi dans Vacances :

blog comments powered by Disqus