Même si la météo ne collabore pas toujours, la belle saison est bien installée au Québec. Pour profiter des joies de l’été, à l’intérieur comme au grand air, voici un bref tour d’horizon des nouveautés estivales dans les établissements de la Sépaq.

Aquazilla au parc d’Oka

Bien connu des Montréalais à la recherche d’un peu de fraîcheur et de sable blond, le parc d’Oka a été durement touché par les inondations du printemps. Ses installations sont toutefois complètement réparées et le parc de 23,7 km2 persévère dans le créneau familial avec le lancement d’Aquazilla.

Ce nouveau parcours aquatique permet aux petits et aux grands de lâcher leur fou sur un terrain de jeux gonflables installés à proximité de la plage.

Oka est sans conteste une destination de choix pour les familles, avec ses activités de découverte de la nature, ses modules de jeu, ses aménagements de type prêt-à-camper et ses projections en plein air. C’est aussi l’un des trois parcs, avec Frontenac et le parc de la Jacques-Cartier, où il est possible d’amener son chien (en laisse), dans le cadre d’un projet pilote de trois ans qui s’est amorcé en 2016.

Les coûts d’accès à Aquazilla sont de 12$ pour une heure pour les enfants de 6 à 13 ans et de 15$ pour les adultes (14 ans et plus), en plus des frais d’accès au parc.

Les bébés morses de l’Aquarium de Québec

Affilié au réseau de la Sépaq depuis 2006, l’Aquarium de Québec envisage l’avenir plus sereinement après des années difficiles. Près de 340 000 visiteurs ont franchi ses tourniquets lors de la dernière saison touristique, une fréquentation record. Cette popularité renouvelée est en partie attribuable à l’arrivée de deux nouveaux pensionnaires: les bébés morses Lakina et Balzak, premiers spécimens de leur espèce à naître en captivité au Canada. Outre ces sympathiques mammifères marins, l’Aquarium permet l’observation de près de 10 000 spécimens d’animaux marins, dont la majorité provient de la faune boréale et arctique.

L’accès à l’Aquarium, qui est situé dans l’arrondissement Sainte-Foy, coûte 19$ pour les adultes et 9,50$ pour les enfants de 3 à 17 ans.

Éclipses au parc du Mont-Mégantic

Le 21 août prochain, aux alentours de 13 h 30, la Lune passera entre le Soleil et la Terre pour créer une éclipse solaire totale visible en Amérique du Nord. Assombri par l’ombre de notre satellite, le ciel va s’obscurcir en plein après-midi. Le phénomène sera à son apogée dans le Midwest américain, tandis qu’au Québec, il devrait être observable à 60%. En prévision de cet phénomène rare, l’ASTROLab, musée scientifique associé à l’observatoire du parc du Mont-Mégantic, ajoute à sa programmation estivale le spectacle Éclipses, qui promet d’expliquer «la grande chorégraphie céleste responsable de ce spectacle fascinant». Le jour de l’éclipse, des animateurs seront sur place avec télescopes et lunettes munis de filtres spéciaux pour permettre aux visiteurs d’admirer ce ballet cosmique. À l’intérieur, des images de l’éclipse seront diffusées en direct des États-Unis.

Le coût d’entrée à l’ASTROLab oscillera entre 18,75$ et 21$ par adulte, en fonction du moment de la journée.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!