istock.com/marcelohorn American Airlines : des notifications pour savoir où se trouvent ses bagages.

American Airlines lance un nouveau système de notifications informant les passagers du statut d’acheminement de leurs valises afin d’éviter une attente inutile au carrousel de retrait. 

Tous les voyageurs ont déjà fait l’expérience d’être le dernier à attendre des valises alors que tout le monde s’empresse de repartir joyeusement, le chariot plein de valises. AA a imaginé une notification appelée Customer Baggage Notification (CBN) afin d’épargner aux voyageurs une attente inutile.

Le service enverra seulement des alertes à ceux dont les bagages ne se trouvent pas dans le même avion qu’eux à l’atterrissage. 

Par exemple, grâce à la notification «Early Baggage Arrival», le passager saura que ses bagages sont arrivés avant lui. Il s’adressera donc directement au service concerné pour les récupérer. 

La notification de retard «Late Baggage Arrival» lui signalera que ses valises arriveront sur un prochain vol. Il lui sera alors demandé de s’adresser directement au comptoir de réception pour plus d’informations, lors des vols internationaux. 

Sur les vols domestiques, en cas de retard de livraison, les passagers devront remplir un formulaire «Mobile Baggage Order» sur leur appareil mobile. Ils devront notamment décrire leur bagage pour faciliter la livraison. 

De leur côté, les voyageurs peuvent eux aussi tracer leurs valises en utilisant des gadgets tels que Trakdot, un petit appareil à placer à l’intérieur du sac et associé à un téléphone mobile. À l’arrivée, l’appareil envoie un SMS et un e-mail pour signaler sa localisation.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!