Gràcia possède un charme puissant et unique. Ancien village aspiré par l’étalement urbain, le quartier a gardé les rues étroites 
et sinueuses de son passé, qui débouchent souvent, sans crier gare, sur les sympathiques plaças qui parsèment son territoire. Moins touristique que la vieille ville et le bord de mer, il offre aussi un havre de paix aux visiteurs et un aperçu authentique 
du quotidien des Barcelonais. Petit tour guidé d’un quartier qui vous plaira à coup sûr.

Passeig de Sant Joan
Une magnifique façon d’entrer ou de ressortir de Gràcia est d’emprunter ce large et élégant boulevard piétonnier, qui est l’une des rues les plus appréciées des Barcelonais. Il traverse la ville sur 11 pâtés de maisons, pour aboutir à l’Arc de Triomf, dans le parc de la Ciutadella, tout près de la mer. La promenade donne à voir une succession de bâtiments emblématiques, de fontaines monumentales, de sculptures, de jardins, de parcs pour enfants et même de terrains de pétanque, le tout sous l’agréable protection des ombres des platanes qui bordent ses côtés. Le boulevard comporte aussi l’une des plus belles pistes cyclables de Barcelone.

Plaça de la Vila 
de Gràcia
Superbe plaça au centre de laquelle trône une imposante tour d’horloge haute de 33 m, construite entre 1862 et 1864. C’est le centre politique et communautaire du quartier. L’ancien hôtel de ville de Gràcia y a d’ailleurs pignon sur rue. C’est là que sont organisées les grandes fêtes et il est possible d’y observer chaque semaine les tours humaines des Castellers de la Vila de Gràcia. On peut également assister ici à l’inauguration des festivités de la Festa de Gràcia, qui transforment annuellement le quartier en une zone de fête et de spectacle à la mi-août, et qui représente le deuxième festival en importance à Barcelone.

Plaça del Sol
Cette place est la plus bohème, rebelle et vivante de Barcelone. Ses terrasses sont bondées à longueur d’année, et une faune jeune et artistique s’y rencontre après le coucher du soleil pour boire et profiter du temps plus clément. Nombreux sont ceux qui s’assoient à même le sol. Une ambiance agréable et très méditerranéenne. Pour vivre pleinement «l’esprit barcelonais».

Casa Vicens
Première œuvre importante de Gaudí, créée entre 1883 et 1888, cette demeure unique serait en voie de devenir un musée. Quoi qu’il en soit, l’extérieur de cette maison colorée vaut à lui seul le détour. Les tourelles et les motifs en céramique aux influences arabes et orientales sont particulièrement marquants.

Park Güell
Juchée sur une colline surplombant Barcelone, cette cité-jardin vous plonge dans un espace onirique sorti tout droit de l’imagination fertile de Gaudí. Résultat d’un projet immobilier non achevé (1900 à 1914) de l’industriel Eusebi Güell, le plus grand mécène de Gaudí, le Park Güell offre l’une des promenades les plus surprenantes et agréables de Barcelone. Dès l’entrée, deux maisons, qu’on dirait construites en pain d’épice, donnent le ton. S’ensuit un monumental escalier où trône le célèbre dragon du parc qui mène à une forêt de colonnes doriques, dont la voûte est ornementée de cercles de céramique. Au-dessus de celle-ci, un banc sinueux et multicolore offre une vue magique sur la ville.

Sant Pau Recinte Modernista
L’une des plus grandioses réalisations du modernisme, cette œuvre de l’architecte Domènech i Montaner est à voir absolument. Cet impressionnant complexe d’édifices fut jusqu’il y a peu de temps un hôpital en activité. Il est aujourd’hui possible de les visiter. Tant la beauté de l’ensemble que les nombreux détails décoratifs vous émerveilleront.

Texte tiré du livre Escale à Barcelone, de Gabriel Anctil, disponible en version papier et en version numérique.

Aussi dans Vacances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!