L’automne, avec ses couleurs flamboyantes, est pour plusieurs randonneurs la saison idéale pour aller se balader dans la nature. Le temps est frais, l’air est vivifiant, et les sentiers sont couverts de feuilles rouges, jaunes et orangées, comme si la nature nous offrait son plus beau tapis afin qu’on puisse marcher jusqu’aux nuages. Voici cinq suggestions d’agréables randonnées à moins de deux heures de Montréal qui vous promettent de belles sorties en plein air cet automne.

Cantons-de-l’Est – Les crêtes du mont Chauve

Le parc national du Mont-Orford est un excellent site pour les randonneurs, puisqu’il comprend un réseau de plus de 80 km de sentiers de différents degrés de difficulté. Les plus belles randonnées à effectuer dans le parc sont sans contredit l’ascension du mont Chauve et le sentier des Crêtes. Toutes deux offrent des points de vue embrassant toute la région.

Laurentides – Randonnée et tranquillité au parc de la montagne Tremblante

Les amateurs de randonnée pédestre peuvent profiter d’environ 100 km de sentiers de différents degrés de difficulté au Mont-Tremblant. Ainsi, les sentiers de La Roche et de La Corniche, classés parmi les plus beaux du Québec, permettent de s’offrir de courtes et délicieuses randonnées. Le sentier du Centenaire, avec un dénivelé de 400 m, offre de superbes points de vue sur le massif du mont Tremblant, le lac Supérieur et la vallée de la Diable. Une autre belle option de randonnée est le sentier du Toit-des-Laurentides, un peu plus long, mais qui mène au point le plus élevé des Laurentides, le pic Johannsen, à 935 m d’altitude.

Lanaudière – Course et éblouissement dans la forêt Ouareau

Le vaste Parc régional de la Forêt Ouareau est divisé en cinq secteurs qui totalisent une centaine de kilomètres de sentiers de tout degré de difficulté. Bien adapté à la course en sentier, le secteur du Massif donne accès à un tronçon du Sentier national. Élancez-vous sur ce parcours linéaire ou entreprenez une boucle qui ceinture l’un des jolis lacs du parc, pour une belle promenade ou une course en sentier des plus satisfaisantes.

Mauricie – Parcourir un paradis lacustre

Divisé pour la randonnée en deux secteurs, soit Saint-Mathieu et Saint-Jean-des-Piles, le parc national de la Mauricie compte 11 sentiers qui totalisent une centaine de kilomètres. Le secteur accessible par l’entrée Saint-Mathieu est particulièrement apprécié pour ses courts sentiers offrant une belle diversité de milieux naturels. Vous passerez ainsi de tourbière en lac et de cascades en falaise et jouirez de points de vue époustouflants sur les environs.

Montérégie – Le pain de sucre du mont Saint-Hilaire

Avec 400 m d’altitude, le mont Saint-Hilaire offre plusieurs possibilités de randonnée grâce à ses nombreux sentiers. Et, en prime, les points de vue qui se dévoilent au bout de nos peines valent amplement l’effort prodigué. Entre autres, le Pain de sucre offre une vue sans pareille sur la région montérégienne.

 


Tiré du Guide Ulysse Randonnée pédestre au Québec, d’Yves Séguin,

offert en version papier ou en version numérique.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!