Paul-Daniel Florea/Istock.com Amsterdam

La capitale des Pays-Bas poursuit sa politique de réduction du tourisme de masse, elle a annoncé un nouvel arrêté municipal visant à réduire le nombre de magasins à touristes dans son centre ville.

L’ouverture de nouveaux glaciers, magasins de souvenirs, loueurs de vélos, fromageries et vendeurs de gaufres sera désormais limitée dans 40 rues du centre-ville, où les habitants se plaignent depuis plusieurs mois de ne plus reconnaître leur ville, envahie jour et nuit par des touristes à petit budget.

La ville dénombre à ce jour 280 échoppes réservées presque exclusivement aux touristes.

Ces derniers mois, la municipalité redouble d’initiatives pour limiter la grogne des résidents de centre-ville. Depuis le 1er octobre, comme à Paris, les autorités d’Amsterdam exigent que les loueurs d’appartements (de type Airbnb) enregistrent leur adresse auprès de la ville et limitent les jours de location sur l’année.

Il y a quelques semaines, des membres du conseil municipal avaient par ailleurs demandé à ce que la taxe de séjour soit considérablement augmentée à l’horizon 2019, pour décourager les voyageurs à petit budget et attirer une clientèle plus haut de gamme.

À la mairie d’Amsterdam, on estime que cette augmentation de la taxe touristique pourrait permettre à la municipalité d’engranger 150 millions d’euros supplémentaires.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!