Souvent oubliée en raison de son passé turbulent, la Colombie s’établit de plus en plus comme 
une destination touristique incontournable. Voici donc trois expériences à tenter afin de profiter 
pleinement d’un séjour dans ce vaste pays d’Amérique du Sud.

Découvrir 
la gastronomie 
locale à Bogotá
À Bogotá comme dans presque toutes les métropoles du monde, on trouve les grandes chaînes de fast-food ainsi qu’une gastronomie internationale variée. L’erreur lors d’une visite dans cette capitale serait de ne s’arrêter qu’à cela. 
En effet, le département du Cundinamarca, dans lequel se trouve Bogotá, est reconnu pour ses savoureux plats traditionnels. Parmi ceux-ci, soulignons le délicieux ajiaco santafereño, une soupe épaisse faite à partir d’une herbe qu’on 
appelle guasca et de deux variétés de pommes de terre. Les amateurs de viande devront prendre le temps de déguster le puchero bogotano, un pot-au-feu confectionné 
avec du poulet, du porc et du bœuf. On y mélange aussi du chou, du maïs, des pommes de terre, du manioc et des bananes plantain.

Un creux en fin d’après-midi? Essayez le chocolate santafereño, fabriqué selon une vieille tradition bogotanaise qui remonte aux premiers temps de la colonie. Servi entre 17h et 18h, le chocolate santafereño est une boisson chaude au chocolat délayé dans du lait ou dans de l’eau et accompagnée de gâteaux, de tartelettes ou d’autres gourmandises.

Le canelazo est un breuvage 
sucré servi chaud, préparé avec 
de l’essence de cannelle et mélangé avec de l’aguardiente (l’alcool 
de prédilection des Colombiens), du rhum ou du cognac.

Et ceux qui adorent les défis 
gustatifs devront à tout prix essayer la chicha, une boisson fermentée (alcoolisée ou non) faite à partir 
de maïs et de miel. Si son goût 
prononcé ne plaît pas à tous, il 
n’en demeure pas moins qu’y goûter s’avère une expérience inédite.

Admirer les plus hauts palmiers 
au monde dans la vallée de Cocora
La vallée de Cocora en quelques mots: beauté somptueuse des paysages et site spectaculaire. Voilà ce qui vous y attend une fois que vous serez arrivé à destination. Large et verdoyante, la vallée est l’hôte des plus hauts palmiers du monde (le palmier à cire, ou palma de cera, l’arbre national 
de la Colombie, peut atteindre plus de 60 m de hauteur). Elle abrite de nombreuses haciendas et fincas où on cultive le café, sans oublier des villages colorés, de belles demeures, des gens accueillants et des artisans créatifs. Cette vallée s’imprègne en fait de toute la saveur de la Colombie et offre un spectacle magique quand elle est noyée dans la brume.

Faire la fête au rythme du vallenato à Riohacha
Dans la partie sud de La Guajira, petite péninsule du nord-est de la Colombie, c’est le vallenato qui est à l’honneur. À la base, le vallenato, nom qui signifie littéralement «né ou issu de la vallée», est une musique country western à la sauce colombienne, un rythme qui a pris sa source dans cette région. Racontant les déboires ou les aspirations de la vie 
quotidienne, le vallenato est en effet constitué d’un mélange des sons mélodieux du guacharaca – un bambou creux qui émet des sonorités 
profondes quand on le frotte –, de l’accordéon et d’un tambourin, le 
tout accompagné d’un zapateado cadencé (les musiciens tapent du pied). 
La ville de Riohacha est la capitale de l’accordéon et le lieu de naissance 
de Francisco Rodríguez, dit El Hombre, créateur de la musique vallenato.


Textes tirés du guide Fabuleuse Colombie
Disponible en versions papier
 et numérique

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!