Les passionnés de photographie seront comblés en Californie. Du désert aux vignobles en passant par les montagnes et par les parcs nationaux, les merveilles naturelles dont regorge cet État de l’Ouest américain sont d’une diversité hallucinante. Voici trois des meilleurs endroits en Californie où prendre les plus beaux clichés.

La vallée de la Mort

La Death Valley (vallée de la Mort) a une riche palette de rouge, d’or, de vert et de brun sous un splendide ciel bleu. L’attrait incontesté des lieux : le vide absolu, qui revêt ici la forme d’un paysage on ne peut plus étrange et inhospitalier dans un monde pourtant plein de vie. En y regardant de plus près et avec un peu de patience, vous constaterez en effet que la vallée de la Mort n’est pas si morte que ça. Au printemps tout particulièrement, des fleurs sauvages, des aigles, des coyotes et plusieurs autres créatures terrestres envahissent les lieux.

Ce désert californien offre aux photographes une multitude d’endroits où prendre de superbes photos, mais c’est à Dante’s View, à 1669m d’altitude, qu’ils découvriront la plus belle vue panoramique sur toute la vallée. De cet endroit, les plaines de sel, les badlands et des kilomètres sans fin de collines ondulantes et colorées constituent un paysage spectaculaire.

Point Reyes National Seashore

Point Reyes est judicieusement nommée : la beauté naturelle de ce mélange spectaculaire de terre, de mer et de ciel est tout simplement majestueuse. La véritable histoire de son nom, qui signifie la «pointe des Rois», est plus banale: le 6 janvier 1603, l’explorateur espagnol Don Vizcaíno, passant à côté des promontoires escarpés qui se trouvent le long de la baie de Drake, suggéra le nom de La Punta de Los Tres Reyesla pointe des Trois Rois– parce que le hasard avait voulu que ce fût le jour de la fête des Rois.

Au printemps, vous aurez le plaisir d’assister à l’éclosion de dizaines d’espèces de fleurs sauvages aux alentours du sentier de Chimney Rock. Le paysage balayé par les vents se couvre alors d’iris pourpres, de roses trémières, d’asclépiades et de boutons d’or californiens. De l’autre côté de la pointe, vous devrez descendre 308 marches pour accéder au Point Reyes Lighthouse, un magnifique petit phare d’où vous aurez peut-être la chance de voir des baleines grises en migration vers leur habitat d’été de la Baja California. Que les cétacés s’offrent ou non à votre vue, de petites criques situées entre les falaises vous révéleront souvent la présence d’otaries et de phoques étendus sur le sable, tandis qu’au-dessus des falaises, de nombreuses espèces d’oiseaux marins remplissent le ciel, le tout dans un panorama à couper le souffle.

Le parc national de Yosemite

Immense site naturel de la superficie du Rhode Island, le parc national de Yosemite couvre 3100km2 de territoire sauvage comptant d’innombrables splendeurs de la Sierra Nevada. Point d’observation chéri des photographes du monde entier, Tunnel Viewse trouve à l’extrémité orientale du tunnel Wawona sur la route 41. Depuis ce populaire rendez-vous, les visiteurs seront émerveillés de la vue imprenable sur El Capitan, le Half Dome, la Sentinel Rock, les Cathedral Rocks et la Bridalveil Fall. Le coucher de soleil y présente des couleurs incroyables.

Les Ahwahneechees, peuple autochtone originaire de la vallée de Yosemite, appelaient Pohomo, ou «esprit du vent qui souffle», la Bridalveil Fall. Le vent qui tourbillonne sur la falaise soulève l’eau de cette chute spectaculaire et l’emporte dans une bruine délicate aux couleurs de l’arc-en-ciel. Entourée de parois rocheuses imposantes, cette chute s’élève pourtant sur 185m, soit la hauteur d’un édifice de 62 étages. Quant au Glacier Point, point d’observation des plus renversants sur le rebord sud des formations rocheuses entourant la vallée, il offre une vue imprenable sur la région.

 

Textes tirés du guide Fabuleuse Californie,
disponible en versions papier et numérique.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!