Si le printemps québécois est souvent synonyme de gadoue et de pluie, certaines destinations touristiques sont plutôt synonymes de champs fleuris. Voici quatre endroits à visiter si vous ne pouvez pas attendre à l’été pour jardiner.

Japon – fleurs de cerisiers
Quand y aller : de la fin de mars à la fin de mai, selon les régions
Les meilleurs endroits pour les observer : Tokyo et Kyoto

La saison des cerisiers en fleurs est une chose très sérieuse au Japon. Plusieurs mois à l’avance, des experts tentent de prédire quand éclora la première fleur. Si la température a été clémente les mois précédent, la saison pourrait débuter plus tôt que d’habitude. Le sud du Japon voit éclore ses premières petites fleurs roses dès la fin du mois de mars, tandis que le nord voit les dernières fleurs tomber vers la fin du mois de mai. Les jolies fleurs roses ne restent dans les arbres qu’environ une semaine après leur éclosion.

Londres – glycines
Quand y aller : fin avril et début mai
Les meilleurs endroits pour les observer : Kensington, Chelsea et Marylebone

Au printemps, la capitale britannique revêt un joli manteau fleuri. Outre les fleurs de cerisiers et les magnolias, on peut y observer la glycine, ou wisteria. Ces magnifiques fleurs mauves très odorantes fleurissent sur les maisons, ce qui rend les quartiers résidentiels luxueux encore plus attrayants. Lors d’un grand coup de vent – et sachez qu’il y en a beaucoup à Londres –, l’air est fortement parfumé par les glycines.  Mais ne tardez pas : elles ne fleurissent qu’environ trois semaines.

Pays-Bas – tulipes
Quand y aller : fin avril et début mai
Les meilleurs endroits pour les observer: Keukenhof

La saison des tulipes aux Pays-Bas varie selon les conditions climatiques. Généralement, elle débute à la fin d’avril. Mais si vous arrivez au pays un peu trop tôt, il sera tout de même possible d’observer d’autres fleurs, par exemple les hyacinthes et les narcisses, qui fleurissent un peu avant les tulipes. On peut aussi observer toutes ces fleurs au même endroit dès le mois de mars au parc
Keukenhof. Plus de sept millions de fleurs s’épanouissent sur ce site.

Californie – pavots
Quand y aller : de mars à mai
Les meilleurs endroits pour les observer: la réserve nationale de pavots de la vallée d’Antelope

Le désert qu’est la vallée d’Antelope est un endroit de choix pour les pavots de Californie, ces fleurs orangées qui poussent par milliers le printemps venu. Pour les observer, mieux vaut arriver tôt le matin : quand les conditions météo sont peu favorables, par exemple lorsqu’un vent frais souffle sur la réserve, les fleurs se referment. Il est interdit d’en cueillir à l’état sauvage. De plus, les visiteurs sont avertis de ne pas prendre de selfies en se couchant dans les fleurs.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!