Mathieu Dupuis Îles de la Madeleine. Photo tirée du livre Québec – Un parcours photographique au cœur de cette province unique au Canada.

Le photographe Mathieu Dupuis lance un livre de photos de sa province natale, le Québec. Cet impressionnant recueil est en fait le parcours photographique d’une folle aventure dans les régions qui forment le Québec, le tout sous la direction du National Geographic. Entretien.

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour monter le livre Québec – Un parcours photographique au cœur de cette province unique du Canada?
C’est une question à laquelle il est quand même difficile de répondre, parce que je me suis appuyé sur mes archives photographiques dans une certaine mesure. Je travaillais sur ce projet-là de façon non officielle depuis plusieurs années. Dès le moment où le projet est devenu officiel, je suis tombé dans un blitz de travail terrain très intensif. Le gros du livre, environ 80% du travail, a été fait en deux ans.

Quelle a été votre démarche?
Mon objectif, c’était d’abord de couvrir beaucoup de thématiques, beaucoup de gammes d’expériences qui font que le Québec est une province qui se distingue. Deuxièmement, je voulais mettre la beauté des paysages en valeur. Je voulais non seulement aller dans les sentiers battus mais aussi emmener le lecteur ailleurs. Ç’a été une très grande aventure qui a donné un résultat final de 3000 photos.

Comment faites-vous pour poser un regard différent sur les lieux emblématiques du Québec?
Les sites naturels, à part l’érosion, ça ne change pas beaucoup. C’est toujours une question de vision personnelle. Mon outil, c’est l’appareil photo. Mais au-delà de ça, c’est la lumière. Je vais essayer d’amener des perspectives différentes, des jeux de lumière différents. Souvent, je vais commencer à faire de la photo dans la nuit très tôt, je vais essayer de rester aussi longtemps que possible sur un site pour aller chercher certaines variations de lumière pour tomber une fois de temps en temps sur le matin ou sur le soir d’exception.

«Dans le fond, j’ai essayé de faire un genre de synopsis de la beauté d’un sujet très très vaste.» – Mathieu Dupuis, photographe

En quoi ce livre est-il différent des autres livres photographiques sur le Québec?
Le fait d’avoir à la fois la signature National Geographic et l’équipe derrière le livre a donné un travail assez complet. Au-delà de ça, je me suis fait un devoir de visiter et de présenter le Québec de façon très large et d’aller à des endroits que d’autres photographes n’ont pas l’habitude de visiter pour différentes raisons. Pour faire ce projet-là, je me suis construit un véhicule d’expédition dans lequel je pouvais habiter avec des panneaux solaires et tout le kit! Ça m’a permis de vivre la destination.

D’après vous, les Québécois visitent-ils assez leur propre province?
C’est sûr qu’en tant que photographe de voyage qui travaille aussi à l’étranger, c’est agréable de partir et de sentir un dépaysement total et d’aller à la rencontre d’une autre culture. Mais quand on joue le jeu d’être un voyageur à l’endroit même où on vit, ça nous emmène quand même sur des pistes intéressantes. Ce qui est intéressant avec le Québec, c’est sa diversité de paysages, de cultures et de styles de vie.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!