© ggw / Shutterstock

Saviez-vous que l’on surnomme Saint-Pierre et Miquelon «le caillou»?

Où ?
Saint-Pierre et Miquelon se situe dans l’Océan Atlantique, au sud de Terre-Neuve, une grande île canadienne. L’archipel est la seule présence française en Amérique du Nord, témoin du passé lorsque la France avait installé une colonie du XVIe au XVIIe siècle. La « Nouvelle-France » comprenait aussi la Louisiane. Le territoire de Saint-Pierre et Miquelon ne devint définitivement français qu’en 1816.

Pourquoi ce nom ?
C’est Jacques Cartier, l’explorateur français qui découvrit le Canada, qui baptisa l’archipel en l’honneur du saint patron des pêcheurs.

Quelle météo ?
En été, la moyenne des températures ne dépasse pas 15°. C’est la saison la plus clémente. Car des gelées nocturnes peuvent se produire jusqu’au mois d’avril. Plus que son amplitude thermique, pouvant passer de de -4° en février à 16° en août, c’est davantage la brume qui marque le paysage de Saint-Pierre et Miquelon. 

Que visiter ?
L’archipel est constitué de deux îles principales, dont Saint-Pierre est le centre névralgique avec ses 5.500 habitants. Miquelon-Langlade n’en compte que 600 tandis que d’autres îlots aux alentours sont inhabités. L’Ile-aux-Marins, que l’on surnomme l’île des pionniers, est l’un des incontournables touristiques. Ses visiteurs découvrent un avant-goût de ce que fut l’archipel un siècle plus tôt, vante-t-on du côté de l’office du tourisme. Une excursion est organisée depuis saint-Pierre, qui ne se trouve qu’à un kilomètre. Elle fut le refuge de la tradition de la pêche à la morue.

Quelles découvertes culinaires ?
Complètement tournée vers la mer, la culture culinaire est nécessairement pourvue de produits issus de la pêche. On y mange du homard, des moules mais aussi du crabe des neiges. La tradition de la pêche à la morue a aussi introduit des recettes phares, comme la morue farcie ou les boulettes de morue. Un festival des produits de la mer se déroule chaque année en août à Miquelon. Parmi l’une des spécialités locales : le pâté d’oursin. Territoire verdoyant, Saint-Pierre et Miquelon produit aussi ses propres fromages, de chèvre notamment.

Quelles activités ?
Saint-Pierre et Miquelon constitue un paradis pour les randonneurs et les amoureux de la nature. Plus de 300 espèces d’oiseaux peuplent les lieux. Les amateurs d’ornithologie ont tout intérêt à ne pas manquer la Vallée des sept étangs ainsi que le Tour du Grand Colombier. L’archipel est aussi accosté par des rorquals, des dauphins et des phoques ainsi que des petits pingouins et des macareux moines. Cette faune abondante sensibilise logiquement les habitants à la préservation de la biodiversité. Des éco-balades ont ainsi été créées par la Maison de la Nature et de l’Environnement.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!