Collaboration spéciale Marta Perego

Dans La thérapie de la valise, un livre «surtout pour les femmes», la journaliste et auteure italienne Marta Perego donne quelques conseils afin de préparer sa valise de façon efficace, mais surtout, d’une façon représentative de soi.

Quel est le but de votre livre La thérapie de la valise?
La valise est un miroir de vous-même. Ce que vous mettez dedans définit ce que vous y êtes à ce moment de votre vie. Si vous analysez ce que vous mettez au début d’un voyage et ce que vous y mettez en terminant, vous en apprendrez un peu plus sur vous. C’est un peu ça, la thérapie de la valise.

Avez-vous un exemple?
Une maman qui vient juste d’avoir un bébé, par exemple. Ce qu’elle va mettre dans sa valise est un miroir de ce qu’elle vit. Elle va sûrement penser à tout pour son bébé, mais oublier plein de choses pour elle. Choisir son soutien-gorge, sa petite robe noire ou des sous-vêtements sexy, ça permet de s’analyser soi-même et de comprendre ce qu’on vit présentement et à quel point on peut devenir meilleure grâce au voyage.

Quelle est la première étape à réaliser lorsqu’on fait notre valise?
Comprendre ce que tu veux apporter. Tu dois donc comprendre qui tu es et ce que tu veux de ce voyage. Peut-être que tu veux redécouvrir ton côté féminin, par exemple. L’étape numéro un, c’est de tout mettre tes vêtements sur ton lit, de tout essayer et de créer des kits. Avant, je mettais tout, tout, tout dans ma valise et je n’arrivais pas à la fermer.

«Quand tu as un ennemi et que tu ne peux pas le battre, il doit devenir ton ami. Alors, j’ai voulu que ma valise devienne mon amie.»–Marta Perego

Qu’est-ce qu’une valise désorganisée peut vouloir dire à propos de soi?
Une femme qui a de la difficulté à faire sa valise n’a peut-être pas une image assez solide d’elle. Ce n’est pas qu’elle est désorganisée ou traîneuse, c’est peut-être qu’elle n’a pas une idée fixe de ce qu’elle est. Tu dois penser à toi en premier, ensuite à tes vêtements.

Quel est l’article incontournable à toujours avoir dans sa valise?
Pour moi, c’est un chandail à manches longues noir. J’en porte tellement dans ma vie de tous les jours que je pourrais ouvrir un musée. Mais j’en oubliais toujours un quand je partais en voyage. C’est pratique pour aller à la plage ou même au cinéma.

Est-ce que la couleur de notre valise est importante?
Personne ne pense à être créatif lorsqu’il choisit sa valise, et pourtant c’est la chose la plus importante. Tout le monde achète une valise noire, tout le monde a la même. La mienne en ce moment est dorée, parce que je me sens comme ça. Si tu es dans une période de ta vie ou tu aimes le rose, tu devrais avoir une valise rose.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!