Collaboration spéciale Jean-Maximilien Voisine voyage souvent en première classe.

Jean-Maximilien Voisine est un chasseur de milles. Il est devenu maître dans l’art d’accumuler des points à l’aide de programmes de récompenses et de cartes de crédit pour voyager à peu de frais, voire gratuitement.

Parce que son mode de vie fait rêver, il a décidé de partager ses meilleurs trucs et astuces sur la page Milesopedia, pour que quiconque a envie de voir le monde pour quelques dollars puisse le faire.

Depuis quand accumulez-vous des points?
Depuis une dizaine d’années, je suis passionné par les programmes de récompenses, tout ce qui est points, milles, etc. Je suis français et je suis arrivé au Québec il y a sept ans avec mon épouse. Je cherchais à trouver des astuces pour voyager moins cher, pour rentrer fréquemment en France, voir la famille. En 2015, il n’y avait pas de ressource canadienne en français au sujet des programmes de récompenses. J’ai commencé à écrire, mais au début, c’était un blogue personnel pour partager mes astuces.

Que faites-vous exactement avec Milesopedia?
J’explique surtout aux gens comment utiliser leurs points. Je suis rendu à un point où je vais exploiter toutes les failles des programmes de récompenses, mais, juste savoir comment utiliser ses milles pour aller d’un point A à un point B ça peut être aussi bête que ça ben, c’est difficile pour la plupart des gens. J’essaie de répondre à ces problèmes-là.

Quels sont vos meilleurs conseils pour une personne qui veut se lancer dans les programmes de récompenses?
Le premier conseil que je donne, c’est de partir d’un objectif. Mon objectif, c’est, dans six mois, un an, de partir en voyage. Je sais où je veux aller. Là, il faut savoir comment j’y vais. Est-ce que je vais payer mon billet d’avion avec ma carte de crédit et utiliser mes points pour séjourner là-bas ou bien est-ce que j’ai envie de me faire plaisir et d’aller en classe affaires? Je me fais un plan de match.

Comment fait-on pour accumuler des points?
Il y a deux manières de le faire. Le chasseur de milles va partir à la recherche de primes de soumission aux cartes de crédit. Il y a des cartes de crédit qui vont te demander de faire un achat aussi simple qu’un paquet de gomme avec ta carte pour avoir ta prime. Des fois, elles vont te demander de dépenser 1 000, 1 500 ou jusqu’à 7 000$ en trois mois. Il y a aussi l’accumulation par les dépenses de tous les jours. Beaucoup de gens pensent que ceux qui font ça sont des millionnaires et mettent beaucoup d’argent sur leur carte, mais non, ce n’est pas ça. C’est juste qu’ils vont chasser les primes.

Est-ce que ça fait mal au dossier de crédit?
Il y a plusieurs critères pour établir ta cote de crédit: depuis combien de temps tu as ouvert tes lignes de crédit, combien tu as comme limite de crédit total, quelle proportion de ton crédit tu utilises. Ce que les gens ne savent pas, c’est que, quand tu demandes une carte de crédit, ça affecte ton score. De 10 ou 20 points, par exemple. Si ton score baisse, généralement, ces points-là, tu les récupères en trois mois. Les débutants, je leur dis d’y aller avec juste une carte pour six mois, de regarder ce que ça rapporte, puis de recommencer si ça en vaut la peine.

Quel est le voyage le plus fou que vous avez fait avec vos milles?
C’est ce que j’appelle mon mini tour du monde Aéroplan. C’est une subtilité du programme, mais tu peux te rendre de ton point de départ à ta destination (le plus loin possible!), t’arrêter en route et t’arrêter au retour. Avec un même billet d’avion qui coûte 75 000 milles en classe économique, j’ai fait Montréal-Zurich, Zurich-Nice, puis je suis resté une semaine en famille. Ensuite, j’ai fait Nice-Istanbul, avec une escale de 24 heures à Istanbul. Puis, Istanbul-Hong Kong, et je me suis arrêté là. J’ai fait tout le Vietnam et je suis revenu par San Francisco. Tout ça m’a coûté 150 000 milles, en classe affaires. Et je l’ai fait avec toute ma famille. Pour 500$.

Plus d’infos: http://www.milesopedia.com

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!