Le nord de la Tanzanie est sans aucun doute la région de prédilection pour les premiers safaris en Afrique.

Arusha

Rendez-vous à Arusha, cité en plein boom économique et touristique, où sont installés plusieurs organismes de défense des droits de la personne en Afrique. En après-midi, partez pour votre premier safari dans le parc national d’Arusha, plus petit que les parcs voisins, mais aussi moins touristique. Dans un environnement de jungle verdoyante, vous y ferez la rencontre du fameux singe colobe noir et blanc. Puis, pause canot sur les lacs Momella, où hippopotames et flamants roses se côtoient.

Parc national du lac Manyara

Vous longerez la grandiose vallée du Rift, au paysage ponctué de volcans. Dès l’entrée du parc national du lac Manyara, la route serpente à travers une jungle luxuriante où des groupes de babouins, forts d’une centaine d’individus, s’activent. Ce parc présente une diversité faunique intéressante: éléphants, zèbres, gnous, girafes et impalas peuvent notamment y être observés. Le lac Manyara est aussi un paradis pour les ornithologues: plus de 300 espèces d’oiseaux dépourvues de prédateur vivent sur les rives de ce lac alcalin, entre autres des milliers de pélicans, cigognes, hérons et calaos à joues argent. Les alentours du lac Manyara offrent parfois un spectacle rare: celui de lions perchés dans les acacias parasols.

Cratère du Ngorongoro

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’aire de conservation du Ngorongoro est sans aucun doute un incontournable de la région. Dans cette vaste caldeira de 20km de diamètre protégée par un rempart de 600m de haut, le cratère héberge une faune incroyablement riche. Plus de 500 espèces d’oiseaux, résidants et migrateurs, y peuvent être observés. Le lac Magadi, aux eaux saumâtres, est souvent fréquenté par les flamants roses. Les hippopotames se prélassent dans l’étang du Ngoitokitok, alors que les buffles s’offrent des bains de boue.

Parc national du  Serengeti

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978, le Serengeti héberge des troupeaux de buffles, d’éléphants, de girafes, d’élands, de damalisques, de bubales et d’impalas, ainsi que des félins, qu’on trouve en grand nombre. Peut-être aurez-vous la chance d’observer de très près une horde de hyènes qui se régalent, entourées de chacals et de vautours aux aguets, d’une charogne. Plus de 600 espèces d’oiseaux vivent dans les zones forestières du parc.

Parc national du Tarangire

Passez la journée dans le parc national du Tarangire, réputé pour ses rassemblements exceptionnels d’animaux d’août à janvier. Ses paysages sont ponctués de la plus forte concentration de baobabs au monde; les éléphants, très nombreux, entaillent l’écorce de ces arbres mythiques pour se désaltérer. Il n’est pas rare aussi d’y apercevoir des familles de guépards qui se reposent parmi les herbes hautes avant d’attaquer leur repas du soir.

Quand y aller?
La meilleure période pour se rendre en Tanzanie est la saison sèche, qui correspond à l’hiver austral, de juin à septembre. Une baisse des précipitations a lieu en février, au même moment que la plus importante saison des naissances animalières dans le sud du Serengeti, ce qui rend également cette période intéressante pour les visiteurs.

Extraits tirés du livre Voir les animaux du monde – 50 itinéraires autour du monde.

Disponible au http://www.guidesulysse.coma

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!