Virginie Landry/Métro Le Géant et sa chute d’eau

À quelques minutes de la ville d’Innsbruck, située dans le décor enchanteur des Alpes, se trouve le très photogénique musée Swarovski Kristallwelten qui met en vedette, vous l’aurez deviné, le cristal.

En 1895, Daniel Swarovski fonde son entreprise de cristaux dans la ville tyrolienne de Wattens. La compagnie, qui appartient toujours à la famille malgré l’expansion qu’elle a prise dans les dernières décennies, a habillé les plus grandes vedettes de ses bijoux en cristaux taillés. Le musée a pour sa part été inauguré en 1995, afin de célébrer le 100e anniversaire de la marque.

Le Swarovski Kristallwelten se trouve en partie à l’intérieur, en partie à l’extérieur. La visite commence dès l’entrée sur le site, alors que les visiteurs tombent face à face avec le Géant, probablement la pièce la plus impressionnante et la plus étrange du musée.

Le Géant, c’est en fait une colline modelée en un visage de géant aux yeux brillants et qui crache une petite chute d’eau. Difficile à croire que le musée se trouve à l’intérieur dudit géant!

On entre donc par le côté du visage du géant, directement sous la chute, pour se retrouver dans les salles d’exposition. Chaque salle est une œuvre indépendante, et toutes sont plus excentriques les unes que les autres. Tous les sens sont sollicités, même l’odorat. Chaque pièce dégage un parfum différent, ajoutant une dimension aux installations artistiques.

Parmi les pièces les plus étonnantes, notons Le Crystal Dome, une pièce fermée tapissée de 595 miroirs, donnant l’impression d’être à l’intérieur d’un cristal. Il y a aussi le magnifique Lattice Sun, une grosse boule rouge représentant le soleil. Sans oublier la pièce Eden, une salle de type palais des glaces.

La piscine miroir et les nuages de cristaux. Photo: Virginie Landry

Après avoir passé une bonne heure (sinon plus!) dans les 14 salles du musée intérieur, les visiteurs sont invités à aller se promener dans les jardins situés derrière le Géant, où il y a autant à voir.

Arrêt numéro un: les nuages de cristaux. Cette installation à couper le souffle scintille de ses 600 000 cristaux lorsque le soleil plombe dessus. À visiter tôt le matin, avant que les foules arrivent, afin de profiter d’un moment de contemplation fort agréable en plein cœur de la mirror pool (photo ci-dessus).

Les jeunes (et les moins jeunes) voudront ensuite se perdre dans le labyrinthe géant en forme de main. Pour avoir une vue d’ensemble dudit labyrinthe et des montagnes environnantes, on prend la direction de la tour d’observation, située dans le jardin alpin, où poussent fleurs et végétation de la région.

Avant de partir, les visiteurs peuvent aller se promener dans les boutiques de cristaux ou casser la croûte au resto avec vue sur les nuages brillants.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!