© Csondy/IStock.com Phuket, Thaïlande

L’une des destinations touristiques les plus courues de Thaïlande se fixe pour mission de se débarrasser du polystyrène et du plastique en 2019.

Ce mois-ci, des acteurs clés du secteur privé et public, notamment de l’hôtellerie et du tourisme, ont signé un mémorandum d’entente pour la promotion d’une campagne appelée « Ni mousse, ni plastique ».

Située dans le sud du pays, la province de Phuket abrite des kilomètres de plages baignées de soleil.

À partir du 14 février 2019, une campagne de sensibilisation encouragera les consommateurs, les commerces locaux et les chaînes de magasins à ne plus utiliser de contenants en styromousse et à trouver des alternatives aux emballages en plastique.

À l’automne, la campagne demandera au public de passer aux sacs et aux pailles respectueux de l’environnement.

De nombreux pays et villes, comme Paris, Seattle, Vancouver, Taïwan, le Costa Rica et le Royaume-Uni, ont pris des mesures dans la lutte contre l’usage excessif de plastique, notamment celui des pailles à usage unique, pour tenter de sauver les océans.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!