The Associated Press

Près de 640 vols ont été annulés en Allemagne jeudi en raison d’une grève du personnel de sécurité, ont annoncé les aéroports de Düsseldorf, Cologne-Bonn et Stuttgart.

Cela correspond à plus de la moitié des 1050 vols prévus ce jour dans ces trois aéroports.

À Düsseldorf, troisième hub aérien du pays, 370 des 580 vols prévus ont notamment été annulés, a indiqué la société gestionnaire de cet aéroport dans un communiqué.

Selon l’agence allemande DPA, quelque 100.000 passagers devraient être concernés par le mouvement social, qui a débuté à 3h du matin, heure locale, et doit se poursuivre jusqu’à minuit.

À Cologne-Bonn, où 131 vols ont été annulés sur les près de 200 qui étaient prévus, la grève a aussi considérablement ralenti les opérations de fret, a indiqué le syndicat Verdi à DPA.

L’aéroport de Munich, pas directement concerné par le mouvement social, a également dû annuler une centaine de vols en raison de répercussions de la grève.

Verdi, qui représente 23 000 agents de sécurité aéroportuaire dans le pays, souhaite que les salaires soient portés à 20 euros de l’heure, contre environ 17 euros actuellement.

L’association fédérale des compagnies de sécurité aérienne (BDLS) a de son côté proposé des augmentations de salaire allant de 2 à 6,4%.

Une première grève d’avertissement avait eu lieu lundi matin dans les deux aéroports de la capitale allemande, Tegel et Schönefeld, entraînant l’annulation d’une cinquantaine de vols.

Les prochaines négociations entre Verdi et la BDLS doivent se tenir le 23 janvier.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!