Métro La Sierra del Escambray

Trinidad, une petite ville cubaine demeurée suspendue dans le temps, présente l’avantage de se trouver près des belles plages de sable blanc de la Península de Ancón, du magnifique Valle de los Ingenios, qui fut une des principales régions de production sucrière à l’époque coloniale, et de la Sierra del Escambray, qui se dresse aux alentours. Suivez-nous dans cette incursion au cœur du Cuba authentique!

El Valle de los Ingenios
Le Valle de los Ingenios a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité en 1988 en raison du grand nombre de monuments architecturaux et archéologiques qu’il renferme. Regroupant plusieurs vallées, ce qu’on appelle le Valle de los Ingenios fut en effet le centre du boom sucrier de la région de Trinidad. Les ruines de près de 70 moulins à sucre parsèment la région.

La route va de Trinidad à Sancti Spíritus. À 2km de Trinidad, un petit chemin de terre conduit au Mirador de la Loma, d’où on peut apprécier toute l’étendue de cette vallée recouverte de plantations de canne à sucre. La route s’enfonce ensuite dans la vallée, dont la richesse est proverbiale.

Torre Manaca IznagaL’Hacienda Manaca Iznaga, à 15km de Trinidad, est magnifiquement bien préservée. À travers les champs de canne à sucre, vous ne pourrez manquer, grâce à sa hauteur et à son caractère unique dans l’horizon, la Torre Manaca Iznaga, une tour d’observation érigée sur les vastes terrains de l’hacienda, d’où s’offre encore aujourd’hui un panorama spectaculaire. Bâtie en 1750, l’ancienne maison coloniale demeure la figure de proue de l’hacienda. Elle est superbe: des boiseries bleu ciel et un intérieur spacieux évoquent le faste et la richesse de la famille Iznaga.

D’autres vestiges de cette période sont facilement accessibles depuis le Caserío de Manaca Iznaga (le village). Parmi les plus intéressants, la maison de l’Hacienda Guachinango est à découvrir. C’est une jolie maison, un peu en retrait de la route, qui laisse encore admirer ses peintures murales originales.

En allant vers Sancti Spíritus, vous verrez la maison de l’Ingenio Guáimaro, à ne pas manquer. L’extérieur néoclassique est plutôt austère, mais les peintures murales à l’intérieur sont d’un tout autre ordre. Les scènes italiennes qui y sont peintes montrent l’attrait qu’exerçait l’Europe sur l’esprit de ces riches planteurs du XVIIIe siècle.

L’Hacienda Buenavista mérite bien son nom. Juchée sur une petite colline, sa maison offre une vue superbe sur les environs. Elle est habitée par quelques familles plutôt sympathiques qui ne se préoccupent pas trop des rares touristes qui débarquent sur leurs terres. La maison est un peu délabrée, mais certains éléments de son architecture demeurent uniques.

L’hacienda qui possède le plus d’attraits reste certainement celle de l’Ingenio San Isidro. Elle a une magnifique tour, et la maison du maître, bien que dans un piteux état, tient encore debout. Un peu en retrait se trouvent les ruines des baraquements des esclaves, de l’ingenio (moulin à sucre) et des magasins.

Les haciendas Guachinango, Guáimaro, Buenavista et San Isidro ne sont que quelques-uns des sites montrant des vestiges de cette incroyable période durant laquelle le sucre était roi. Pour les plus aventureux, le Valle de los Ingenios représente tout un champ d’exploration offrant des heures et des heures de plaisir et de découverte.

La Sierra del Escambray
Constituant une chaîne de montagnes de 90km de long sur 40km de large, entrecoupée de profondes vallées difficilement accessibles, la Sierra del Escambray offre des paysages magnifiques. De hauts sommets, des chutes, des vallées ravissantes, une faune et une flore uniques, bref, tout cela en fait un endroit idéal pour les amoureux de la nature. La route d’une cinquantaine de kilomètres qui va de Trinidad à Manicaragua pénètre profondément au cœur de ces montagnes spectaculaires. Il s’agit d’une route splendide sur toute sa longueur, et l’ascension, au départ de Trinidad, se révèle particulièrement saisissante.

Du haut des contreforts de la sierra, vous aurez une des plus belles vues qui soient. Le mirador, qui se dresse à quelque 600m d’altitude, présente une perspective incomparable de Trinidad et de la péninsule d’Ancón. Situé à 20km de Trinidad et d’une altitude moyenne de 800m, le Parque Natural Topes de Collantes préserve des paysages grandioses. C’est un endroit rêvé pour les amateurs de randonnée pédestre.

La Península de Ancón
À 10km de La Boca, village côtier situé au sud de Trinidad, s’étend la Península de Ancón, avec ses superbes plages de sable blanc. On y vient des quatre coins du monde pour s’y reposer loin des grands centres touristiques. Les fonds marins s’avèrent particulièrement beaux dans cette région, et les amateurs de plongée y trouveront leur compte. Une navette pratique relie Trinidad à La Boca et aux plages de la Península de Ancón.

Cuba
Ce texte est tiré du guide Cuba d’Ulysse.

Aussi dans Vacances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!