Plusieurs formules de voyage à vélo existent, pour divers types de cyclistes. Métro en a retenu trois, offertes par trois compagnies – mais pas nécessairement en exclusivité! – pour des escapades au Québec et à l’étranger.

  • Vélo-bateau

Ekilib
Les voyages vélo-bateau organisés par Ekilib piquent la curiosité. «Dans les voyages de vélo, l’offre est surtout du côté du vélo de route, avec beaucoup de kilomètres à parcourir par jour, explique Donald Audet, chef de produit Amérique du Nord pour Ekilib. Mais tous les gens ne font pas du vélo de cette façon. En vélo-bateau, on fait de 30 à 50 km par jour. Ce sont des circuits plus faciles, pour Monsieur et Madame Tout-le-Monde». Les voyageurs logent dans une péniche de 20 à 30 cabines, qui les suit, et n’ont donc pas à faire leurs valises tous les jours! «C’est étonnant, le nombre de personnes que ça rejoint, raconte M. Audet. Une dame de 75 ans vient de s’inscrire.» On trouve, parmi les destinations offertes en vélo-bateau, la Hollande, l’Italie, les abords du Danube et la France.

En plus du vélo-bateau, Ekilib offre plusieurs départs partout sur le globe (Europe, Amériques, Afrique et même Asie), en formule En liberté ou accompagnée.

  • Autonome, avec soutien

Le Saint-Laurent à vélo
L’entreprise Le Saint-Laurent à vélo propose 10 parcours, tous entre Montréal et Québec.

Selon la formule offerte par cette entreprise, les cyclistes voyageurs font eux-mêmes leurs réservations (pour l’hébergement, notamment) mais «on est là pour aider à la planification des itinéraires, de l’hébergement et au transport de bagages [service offert par la compagnie moyennant des frais]», assure Mario Belley, qui peaufine cette formule depuis quatre ans. La possibilité de louer des vélos est aussi offerte. Les trajets sont jugés faciles et se font sur route. Selon M. Belley, c’est le trajet du Chemin du Roy qui est le plus populaire. «Ce sont des routes tranquilles, bien balisées, avec beaucoup d’attraits. On passe par Trois-Rivières. Cela fait environ 280km en tout, entre le Vieux-Port de Montréal et celui de Québec.» La saison du Saint-Laurent à vélo se déroule du 15 mai au 15 octobre.

Le Saint-Laurent à vélo organisera trois activités de groupe cet été pour rassembler les cyclistes: une en mai, une en juin et une en juillet.

  • Autonome, mais organisé

Vélo Québec Voyages
Pour sa deuxième année d’existence, l’offre de la formule En liberté de Vélo Québec Voyages (VQV) explose. Ainsi, c’est parmi 15 destinations – contre 3 l’année dernière – en Europe ou en Amérique, que les cyclistes voyageurs pourront choisir s’ils font affaire avec cette agence de voyages à vélo bien connue. Les séjours En liberté se caractérisent par l’absence d’un guide sur place et du dépannage technique, fournis dans les formules «classiques» de voyage. On y va donc de façon autonome, mais on profite de tous les autres agréments planifiés par VQV (transport aérien selon les destinations, transport des bagages, hébergement, repas, etc.). «Ce sont des circuits inédits, confirme Joëlle Sévigny, directrice générale de VQV. Tout se fait en vélo, sauf le trajet de et jusqu’à l’aéroport.»

La formule En liberté offre des dates de départ flexibles, de mai à septembre. Plusieurs voyages entièrement organisés sont aussi proposés.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!