Les autorités archéologiques israéliennes ont dévoilé lundi 16 novembre une remarquable mosaïque vieille de 1700 ans mise au jour à Lod (centre), à proximité d’une découverte exceptionnelle du même genre, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Cette nouvelle mosaïque polychrome de 11 mètres sur 13 représente des scènes de chasse, des poissons, des fleurs dans des paniers et des oiseaux sur une vasque. L’un de ses médaillons montre un fauve bondissant et entaillant la chair d’une sorte de gazelle.

«La qualité des images indique une grande habileté artistique», a affirmé Amir Gorzalczany, directeur des fouilles.

Selon les autorités archéologiques, elle a été découverte lors d’excavations conduites de juin à novembre 2014.

Ces travaux préparaient la construction d’un bâtiment destiné à accueillir les visiteurs venant voir une autre mosaïque, mise au jour dans les années 90 lors de travaux de terrassement pour une autoroute.

Décrite comme «l’une des plus magnifiques» jamais trouvées en Israël, cette mosaïque représente elle des lions rugissants, des éléphants au combat, des girafes et des dauphins joyeux et pavait le sol de la salle à manger d’une grande villa qui se dressait aux époques romaine et byzantine, selon les autorités archéologiques.

Depuis, elle a été présentée au musée du Louvre à Paris, au Metropolitan à New York, à l’Hermitage à Saint-Pétersbourg et est actuellement exposée à Venise.

La mosaïque mise au jour en 2014 et dévoilée lundi couvrait le sol de la cour de la même villa. Elle sera accessible au public cette semaine avant la poursuite des travaux pour le centre des visiteurs, qui abritera la mosaïque retrouvée dans les années 90.

Lod, appelée Diospolis à l’époque romano-byzantine et aujourd’hui située tout près de l’aéroport international de Tel-Aviv, était une capitale locale dont l’influence a décliné au profit de sa voisine Ramla après la conquête musulmane.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!