ÎLE-PERROT, Qc — Le Coréen Richard Jung a ramené une carte de 66, six coups sous la normale, et a pris les commandes de la Classique Acura au club Atlantide, mercredi.

Membre du circuit Great Lakes Tour et huitième au Classement Molson Canadian 67, Jung devance par un coup le vétéran Serge Thivierge, 60 ans, de La Vallée du Richelieu et Marc-Étienne Bussières (Longchamp), champion 2016 de la PGA du Canada.

Un autre golfeur senior, Luc Guilbault, 58 ans, du club Waterville, occupe le quatrième rang après avoir joué 68 (-4).

Quatre golfeurs sont ex æquo au cinquième échelon à 69: Billy Houle (Le Portage), Sonny Michaud (La Tempête) et les Ontariens David Markle et Eric Hawerchuk, fils de l’ex hockeyeur Dale Hawerchuk et gagnant du Challenge Desjardins Insurance, plus tôt cette saison.

Le tenant du titre Dave Lévesque (La Vallée du Richelieu) est 15e après une ronde de 71.

Dans des conditions idéales, 26 des 71 compétiteurs ont joué la normale ou mieux en lever de rideau de cet événement de la division nationale du Circuit Canada Pro Tour.

«Pour jouer un bas pointage sur ce parcours, il faut préconiser du golf de position, a dit Jung, qui avait terminé à égalité au quatrième rang à l’Omnium du Québec Promutuel Assurance. Je suis considéré un long cogneur en dépit de ma taille, mais je ne peux tirer avantage de cet atout que sur quelques trous seulement.»

Le golfeur de 23 ans, qui a immigré au Canada il y a sept ans, a inscrit huit oiselets, dont cinq de suite du 8e au 12e trou. Il a commis des bogueys aux 3e et 16e trous.

Thivierge était un homme à la fois satisfait et soulagé après sa partie.

Victime d’une déchirure au fessier qui a tardé à guérir, Thivierge a peu joué en 2009 et 2014.

«Il s’agit de ma meilleure ronde depuis des lunes, a dit Thivierge. Jusqu’à l’an dernier, je n’ai pas participé à 20 pour cent des tournois tellement je souffrais à chaque élan. Tout allait bien depuis plusieurs jours jusqu’à la douleur revienne ce matin au point où je me suis demandé si je parviendrais à compléter ma partie.»

Thivierge a inscrit six oiselets et commis un seul boguey.

«J’ai atteint 16 verts en coups prescrits et j’ai surtout bien fait avec le fer droit en calant trois roulés de 25 à 30 pieds», a raconté Thivierge.

Pour sa part, Bussières a signé une carte sans bavure ponctuée de cinq oiselets, tous calés d’une distance de six pieds ou moins.

«Je n’ai commis aucune erreur de la journée, a dit Bussières. Ma participation au pro-am de mardi m’a permis de faire une meilleure gestion du parcours, surtout sur les trous à faible marge d’erreur.»

Le trio de Jung, Thivierge et Bussières entreprendra le parcours final à 11h30 jeudi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!