GATINEAU, Qc — Les Canadiens Bianca Vanessa Andreescu et Peter Polansky ont été couronnés champions du Challenger de Gatineau, dimanche, au parc de l’Île de Gatineau.

Âgée de 16 ans, Andreescu, qui avait été finaliste à Gatineau l’année dernière, a défait l’Américaine Ellie Halbauer en deux manches de 6-2, 7-5 pour inscrire un premier titre en carrière chez les professionnels.

Le tournoi de rêve d’Andeescu ne s’est pas arrêté là. La jeune torontoise a complété le balayage en mettant la main sur le titre en double en compagnie de la Blainvilloise Charlotte Robillard-Millette. Les deux joueuses ont eu le meilleur 4-6, 6-4, 10-7 contre la Japonaise Mana Ayukawa et la Britannique Samantha Murray.

Le dernier match de la journée opposait Polansky au Français Vincent Millot. Les deux hommes ont pris part à plusieurs longs échanges au cours du duel et le Canadien est sorti triomphant en raison d’un forfait de Millot au début de la troisième manche.

Polansky avait concédé le premier set 6-3, mais il s’est repris à la manche suivante en sauvant huit balles de bris avant de l’emporter 6-3. Avant d’amorcer la manche décisive, le Français a laissé savoir qu’un décès dans sa famille, ayant eu lieu la veille, l’empêchait de poursuivre. Il a donc mis un terme à l’affrontement.

Polansky a été déclaré vainqueur du tournoi, lui qui n’avait pas atteint la finale d’un Challenger en simple depuis 2013. En compagnie de son partenaire de double, Philip Bester, Polansky se rendra maintenant à New York afin de participer aux qualifications de l’Omnium des États-Unis.

Lors de cette troisième édition du tournoi, qui contenait un volet masculin pour une première fois, la bourse totale offerte était de 100 000 $. Il s’agissait de la première fois que deux Canadiens raflaient les grands honneurs du Challenger de Gatineau.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!