Eugenio Savio Eugenio Savio / The Associated Press

RIO DE JANEIRO — La disette canadienne n’aura pas duré longtemps aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Un jour après que le Canada eut été blanchi des podiums, l’Ontarien Derek Drouin est monté sur la plus haute marche du podium en gagnant l’or au saut en hauteur, mardi.

Drouin est devenu le premier Canadien depuis Duncan McNaughton en 1932 à gagner l’or au saut en hauteur aux Olympiques.

Il a été le seul à réussir un saut de 2,38 mètres. L’Ontarien a donc gagné la troisième médaille d’or et la 14e en tout du Canada à Rio.

Le Qatari Mutaz Essa Barshim a gagné l’argent (2,36 mètres) et Bondarenko s’est contenté du bronze (2,33).

Drouin a tenté un saut à 2,40 mètres pour le plaisir, et pour essayer de battre le record olympique de 2,39 mètres, mais a échoué. Il affichait tout de même un sourire radieux quand il a levé un drapeau canadien. Il a laissé couler quelques larmes en regardant sa famille dans les estrades.

L’équipe canadienne de soccer féminin a aussi versé des larmes, mais pour des raisons complètement différentes. Elle devra se contenter de tenter de défendre sa médaille de bronze acquise il y a quatre ans à Londres, après avoir été blanchie en demi-finales.

Les espoirs des Canadiennes de grimper plus haut sur le podium ont été anéantis par une défaite de 2-0 contre l’Allemagne, mardi.

Des buts de Melanie Behringer et Sara Daebritz de chaque côté de la mi-temps ont réglé le sort des Canadiennes, qui avaient amorcé le tournoi avec quatre victoires consécutives. Accusant un retard de 2-0 après 59 minutes, les Canadiennes ont multiplié les assauts sur le filet allemand, sans toutefois parvenir à faire bouger le cordage.

Quand l’arbitre a sifflé la fin du match, les Canadiennes ont tenté de se consoler sur le terrain.

«Écoutez, nous sommes très fières d’être Canadiennes et c’est un honneur de porter ce chandail, a dit Rhian Wilkinson, de Baie-d’Urfé. Nous avions la chance de rapporter l’or, mais nous n’avons pas été capables de montrer ce que nous pouvons faire. C’est décevant.»

Elles affronteront les Brésiliennes lors du match pour le bronze, vendredi, à Sao Paulo. Les Allemandes croiseront le fer avec les Suédoises en grande finale, au stade Maracana, à Rio.

L’équipe canadienne de basketball féminin a aussi connu une journée difficile, en perdant 68-63 face à la France lors des quarts de finale.

La journée a été meilleure pour les Canadiens en athlétisme, alors que le sprinter Andre De Grasse s’est facilement qualifié pour les demi-finales du 200 mètres masculin.

L’athlète âgé de 21 ans et originaire de Markham, en Ontario, a décroché le bronze au 100 mètres, dimanche soir. Mardi, il a remporté sa vague en 20,09 secondes, le meilleur temps du jour. Le Torontois Aaron Brown a aussi atteint le tour suivant grâce à un chrono de 20,23 secondes. Les demi-finales auront mercredi et la finale jeudi.

Johnathan Cabral, de Péribonka, a terminé en sixième position au 110 mètres haies en fin de soirée. Il a signé un chrono 13,40 secondes. Le Jamaïcain Omar McLeod a triomphé en 13,05, devant l’Espagnol Orlando Ortega (13,17) et le Français Dimitri Bascou (13,24).

Parmi les autres faits saillants de la 11e journée:

– La boxeuse Mandy Bujold, de Kitchener, en Ontario, a encaissé une défaite face à la Chinoise Cancan Ren en quarts de finale dans la catégorie des 51 kg.

– Le cycliste Hugo Barrette, des Îles-de-la-Madeleine, a été éliminé lors du repêchage du keirin.

– Le plongeur Philippe Gagné, de Montréal, a terminé en 11e place au tremplin de 3 m individuel.

– Les nageuses synchronisées Jacqueline Simoneau, de Montréal, et Karine Thomas, de Gatineau, ont pris le septième rang de la finale en duo.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!